Le trajet de soins de l’insuffisance rénale chronique : développement et perspectives

Clinical care pathway for chronic kidney disease : development and perspectives

Auteurs
J. Nortier, V. Plennevaux, A. Nolf, J.-M. Hougardy et A.-D. Petit
Année
2017
Type d'article
Néphrologie
Keywords
chronic kidney disease, clinical care pathway, Montreal model, patient partnership, workshops on therapy education

Résumé

Suite aux surcoûts liés au traitement de l’insuffisance rénale chronique (IRC) terminale par la dialyse, l’INAMI a proposé depuis juin 2009 une prise en charge multidisciplinaire précoce du patient IRC sous la forme d’un trajet de soins (TDS) privilégiant le suivi par le médecin généraliste en alternance avec le néphrologue. Le but est d’optimiser les mesures de néphroprotection, de réduire la morbi-mortalité des patients et de retarder leur arrivée en dialyse. Notre service a saisi cette opportunité des TDS de l’IRC pour mettre en place des ateliers d’éducation thérapeutique susceptibles de favoriser l’adhésion et l’autonomie des patients IRC vis-à-vis de leur traitement (" empowerment "). Ces ateliers sont co-animés par un professionnel de santé et un patient partenaire recruté par le service selon le modèle développé à la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal. Le partenariat patient (PP) s’appuie sur les savoirs expérientiels reconnus des patients, complémentaires aux savoirs professionnels, issus de la vie avec la maladie et acquis par la pratique des soins et des services de santé. Il peut aussi se développer dans l’enseignement et la recherche. En milieux de soins, il s’agit de patients partenaires au profil ressource, partenaires dans les soins directs, mais aussi dans l’organisation des services, la gouvernance et l’élaboration des politiques de santé. Ce modèle, en cours d’implémentation dans le Service de Néphrologie de l’Hôpital Erasme, fait partie du projet qualité institutionnel et tend vers la co-construction des milieux de soins de demain. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 271-8

Abstract

Because of the significant costs related to the treatment of end-stage kidney disease by dialysis, Belgian Health Care Authorities proposed in June 2009 to launch an early multidisciplinary care plan for chronic kidney disease (CKD) patients in the form of a clinical care pathway (CCP) focusing on a combined follow-up by the general practitioner and the nephrologist. The objective was to increase nephro-protection measures, reduce patient morbidity and mortality, and delay admission on dialysis. Our Nephrology Department at Erasme Hospital took the opportunity of CCP to set up workshops on therapy education which promote CKD patients’ compliance and autonomy regarding their treatment (" empowerment "). These workshops are conducted by a health professional together with a patient partner recruited by our team according to the model developed by the faculty of medicine at the University of Montreal. This model is based on the patient’s valued experience of living with a chronic disease, a knowledge which is complementary to that acquired by any health professional. This patient partnership (PP) may also be implemented in teaching and research. In health care services, patient partners with a resource profile are involved not only in the organization of these services, but also in the development and management of health care political programs. The PP model currently developed in the Nephrology Department is part of the Quality project of our academic hospital and helps to further the co-construction of future health care networks. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 271-8

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.