A propos d’un cas de tumeur intramédullaire

Intramedullary spinal cord tumor : a case report

Auteurs
CHASKIS E., SADEGHI N., VOORDECKER P., VEROCQ C., SALMON I., DE WITTE O. et LEFRANC F.
DOI
10.30637/2020.19-088
Année
2020
Type d'article
Cas clinique
Keywords
intramedullary spinal cord tumor, spinal cord metastasis

Résumé

Cas clinique : Une patiente de 52 ans, sans antécédents médicaux, présente des cervicalgies depuis deux mois, des troubles sensitifs des quatre membres et une parésie de la main droite. On note un syndrome pyramidal bilatéral. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) révèle en regard de C6 et C7 une lésion intramédullaire mesurant 10 x15 mm, latéralisée à droite. Les diagnostics évoqués sont astrocytome ou hémangioblastome. La résection chirurgicale est partielle suite : i) à l’absence de plan de clivage entre la tumeur et la moelle épinière, ii) au diagnostic de métastase à l’examen anatomo-pathologique extemporané dont le pronostic est connu défavorable et iii) à la perte temporaire des potentiels évoqués au monitoring électrophysiologique per-opératoire. L’examen anatomopathologique définitif confirmera le diagnostic de métastase d’adénocarcinome pulmonaire. La maladie est multi-métastatique et incontrôlée 8 mois après la chirurgie. Discussion : Les tumeurs intramédullaires sont le plus souvent des épendymomes ou des astrocytomes. Les métastases intramédullaires de tumeurs viscérales sont rares ; elles représentent souvent l’indicateur d’une néoplasie avancée et constituent un facteur de mauvais pronostic. Conclusion : Les métastases intramédullaires ne sont qu’exceptionnellement la première manifestation d’une maladie néoplasique. Leur diagnostic ne devrait toutefois pas être méconnu. L’attitude est d’effectuer un bilan de recherche de tumeur primitive et d’extension ainsi qu’une IRM de l’encéphale face à un tableau clinique rapidement progressif, un patient tabagique ou une imagerie inhabituelle comme un oedème panmédullaire. Ce cas clinique illustre également l’importance de l’examen anatomopathologique extemporané et du neuromonitoring électrophysiologique dans la chirurgie des tumeurs intramédullaires.

Abstract

Case report : A 52-year-old woman without relevant medical history presented neck pain and weakness of the right hand since 2 months. We noted bilateral pyramidal signs with sensory disorders of the four limbs. Magnetic resonance imaging (MRI) evidenced a right-sided intramedullary lesion at the level of C6 and C7, measuring 10x15mm. The evoked diagnoses were astrocytoma and hemangioblastoma. Surgical resection was partial because of: i) the absence of cleavage plan between the tumor and the spinal cord, ii) the peroperative anatomopathological diagnosis of metastasis associated with poor prognosis and iii) the temporary loss of evoked potentials on neuromonitoring. The final anatomopathological diagnosis confirmed a metastatic pulmonary adenocarcinoma. The disease was pluri-metastatic and uncontrolled 8 months after neurosurgery. Discussion : Most intramedullary spinal cord tumors are ependymomas and astrocytomas. Intramedullary metastases from visceral cancers are rare, associated with advanced neoplasia and poor prognosis. Conclusion : Intramedullary metastases rarely present as the revealing presentation of a neoplastic disease. However, the diagnosis must be kept in mind. The strategy is to exclude a primary cancer and other metastatic lesions in cases of rapid clinical evolution, smoking patient or atypical MRI images. The present case underlines the importance of peroperative anatomopathological examination and intraoperative neuromonitoring during spinal cord surgery.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.