Analyse des facteurs de risque des marges positives et de la récidive à long terme dans le traitement conservateur du cancer du sein

Analysis of positive margins risk factors and long term recurrence in the conservative treatment of breast cancer

Auteurs
S. Barant, J.-C. Noël et P. Simon
Année
2017
Type d'article
Article original
Keywords
breast neoplasm, lumpectomy, positive margins

Résumé

Introduction : Le traitement conservateur du sein reste le premier choix dans la prise en charge du cancer du sein pour les stades précoces. Des marges chirurgicales adéquates sont fondamen- tales pour diminuer le risque de récidive locorégionale. Cette étude vise à définir les facteurs de risque des marges positives et de récidive locorégionale. Matériel et méthode : 437 patientes ayant bénéficié d’une tumorectomie pour carcinome mammaire invasif ou carcinome canalaire in situ ont été incluses. L’âge, les marges chirurgicales, la taille, le type, le grade et le nombre de foyers tumoraux, la présence de carcinome canalaire in situ, l’état ganglionnaire, l’expression des récepteurs hormonaux et du gène HER-2 ont été évalués comme facteurs de risque de marges positives et de récidive locorégionale. Résultats : La survie sans récidive est de 94 % à 10 ans. Les patientes ayant des marges positives ont une survie moindre (92 %) que celles ayant des marges négatives (96 %) (p £ 0,05). Les tumeurs lobulaires et multifocales sont à risque de marges positives. Les tumeurs en marges positives, T2, de grade III, triples négatives et HER-2 positives sont à risque de récidive locorégionale tandis que l’expression des récepteurs hormonaux est un facteur protecteur de récidive locorégionale. Conclusion : Il apparaît dans notre étude que les tumeurs lobulaires invasives et multifocales risquent de présenter des marges chirurgicales positives. Des études sur la mise au point préopératoire sont nécessaires. Les facteurs biologiques de la tumeur semblent jouer un rôle fondamental dans la récidive locorégionale ou la persistance de la tumeur.

Abstract

Introduction : breast conserving therapy remains the first choice in breast cancer care for the early stages. Adequate surgical margins are essential to reduce the risk of locoregional recurrence. This study aims to identify risk factors of positive margins and locoregional recurrence. Materials and Methods : 437 patients who underwent a lumpectomy for invasive breast carcinoma or ductal carcinoma in situ have been included. Age, surgical margins, size, type, grade and number of tumor foci, the presence of ductal carcinoma in situ, lymph node status, expression of hormone receptors and HER-2 gene were assessed as risk factors for positive margins and locoregional recurrence. Results : The disease-free survival is 94 % at 10 years. Patients with positive margins have lower survival (92 %) than those with negative margins (96 %) (p £ 0.05). Lobular and multifocal tumors are at risk of positive margins. Tumors with positive margins, T2, grade III, triple negative and HER-2 positive neoplasms are at risk of locoregional recurrence while the expression of hormone receptors is a protective factor for local recurrence. Conclusion : It appears in our study that invasive lobular and multifocal tumors may present positive surgical margins. Studies on pre- operative work-up are needed. Biological factors of the tumor seem to play a fundamental role in the locoregional recurrence or persistence of the tumor.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.