Approche diagnostique du syndrome vestibulaire aigu

Diagnostic approach of the acute vestibular syndrome

Auteurs
VANDER GHINST M., LELONG C., CARLOT S. et VERBEURGT C.
Année
2020
Type d'article
Oto-Rhino-Laryngologie
Keywords
acute vestibular syndrome, nystagmus, vertigo

Résumé

La prise en charge du syndrome vestibulaire aigu (SVA) constitue un défi pour le praticien. Bien que secondaire à une atteinte périphérique comme la névrite vestibulaire dans la majorité des cas, le SVA peut aussi être la conséquence d’une atteinte de la fosse postérieure (le plus souvent ischémique) dans presque 10 % des cas. Si la présence de symptômes et de signes neurologiques évidents orientent facilement le diagnostic vers une atteinte centrale, un vertige isolé sans déficit neurologique ne doit pas être systématiquement considéré comme d’origine périphérique. En effet, près de la moitié des SVA d’origine centrale sont associés à un tableau neurologique fruste. Un recours systématique à l’imagerie en urgence ne permet pas un diagnostic différentiel efficace et peut même conforter le praticien dans un diagnostic erroné. Dans ces situations cliniques délicates, la réalisation d’une batterie de 3 tests (le « HINTS » pour Head Impulse test (HIT), Nystagmus, Test of Skew) explorant des mouvements oculaires permet de déterminer de façon rapide et performante l’origine du SVA. Ce trépied clinique, qui associe le Head Impulse test (HIT), l’analyse du nystagmus spontané et la présence d’un strabisme vertical, permet d’établir avec une précision supérieure aux investigations neuroradiologiques si l’origine du SVA est centrale ou périphérique. Cet outil clinique permet ainsi au médecin de détecter rapidement les formes graves nécessitant une prise en charge neurologique urgente.

Abstract

The management of acute vestibular syndrome (AVS) remains a clinical challenge. Although peripheral etiologies as vestibular neuritis constitutes the larger part of AVS cases, up to 10% of AVS are the result of an ischemic posterior circulation stroke. Obvious neurological symptoms and signs easily orientate the diagnosis towards a central origin. However, isolated vertigo without neurological deficit should not be systematically considered to be benign. Half of central AVS are in fact not associated with general neurological signs. In these delicate clinical situations, a 3-step bedside oculomotor examination (HINTS: Head-Impulse test, Nystagmus, Test-of-Skew) is shown to accurately identify the AVS with a higher sensitivity than magnetic resonance imaging. The systematic use of this clinical tool improves the quality of care for these patients, allowing rapid diagnosis and management of AVS associated with posterior circulation stroke.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.