Arthroplastie totale de hanche par mini abord : revue de la littérature et expérience de la voie antérieure directe sur table orthopédique

Total hip arthroplasty by mini-approach : review of literature and experience of direct anterior approach on orthopaedic table

Auteurs
M. Jayankura et A. Potaznik
Année
2011
Type d'article
Orthopédie-Traumatologie
Keywords
direct anterior approach, minimally invasive surgery, prospective study, total hip arthroplasty

Résumé

Outre le choix de l’approche chirurgicale, la place respective des mini-incisions et de la chirurgie miniinvasive pour l’implantation des prothèses totales de hanche demeure un sujet de controverse. Dans le but de préciser les avantages et inconvénients de ces différentes voies d’abord, nous avons effectué une revue systématique de la littérature orthopédique tout en l’éclairant de notre propre expérience des cent premières interventions réalisées par voie antérieure directe (VAD) sur table orthopédique. En se limitant à 15 revues orthopédiques, nous retrouvons 252 articles parmi lesquels 65 sont particulièrement pertinents et 25 correspondent à des études randomisées. Les approches mini-invasives permettent d’obtenir des résultats équivalents aux voies d’abord classiques en ce qui concerne la durée opératoire, les complications générales et le positionnement des implants. A la différence des voies postérieures, la VAD est associée à un faible taux de luxation, même chez les patients à risque. Des études randomisées récentes mettent en évidence une récupération fonctionnelle plus précoce après abord mini-invasif et particulièrement par VAD. Cet avantage ne semble persister que les six premières semaines mais il pourrait intéresser les patients désireux de reprendre très rapidement leurs activités. Des travaux complémentaires doivent être poursuivis pour confirmer les résultats observés et préciser la place des voies mini-invasives tant en ce qui concerne la récupération précoce que les résultats à long terme. Rev Med Brux 2011 ; 32 : S 76-83

Abstract

In addition to the choice of the surgical approach, the respective place of the mini-incisions and miniinvasive surgery for total hip arthroplasty (THA) remains a controversial topic. The purpose of this study was to specify the advantages and disadvantages of these different approaches by a systematic review of the orthopedic literature and by our experience of the first 100 THA implanted by miniinvasive direct anterior approach (DAA) on orthopedic table. Selecting 15 orthopedic journals, we found 252 articles among which 65 are particularly relevant ; 25 correspond to randomized studies. Miniinvasive approaches permit to obtain results at least equivalent to standard approaches with regard to operative time, general complications and adequate component positioning. Contrarily to posterior approach, DAA is associated to a low dislocation rate, even in so-called « at risks patients ». Recent randomized studies highlight an earlier functional recovery in patients treated by mini-invasive approaches and particularly by DAA. This advantage seems to persist only the first six weeks but it could be interesting to patients avid to resume quickly their activities. Nevertheless, further studies are mandatory to confirm the observed results and to specify the place of the mini-invasive approaches with regard to early recovery as long-term results. Rev Med Brux 2011 ; 32 : S 76-83

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.