Au croisement de la neurologie et de la psychiatrie : l'impact du diagnostic différentiel

At the intersection of neurology and psychiatry : the impact of the differential diagnosis

Auteurs
K. Ackerman
Année
2017
Type d'article
Article original
Keywords
cannabis, multiple sclerosis, psychosis

Résumé

Les symptômes psychotiques dans le cadre d’une atteinte neurologique de type sclérose en plaques ont été décrits pour la première fois par Cottrel et Wilson en 1926. Le diagnostic différentiel entre affect ion organique et affection psychiatrique face à l’apparition des premiers symptômes psychotiques est essentiel. La mise au point somatique est indispensable afin d’orienter au mieux la prise en charge clinique. Les implications d’un délai de diagnostic sont à la fois médicales, psychologiques et pronostiques. Cet article va exposer la situation d’un jeune homme de 16 ans, consommateur de cannabis, présentant des symptômes psychotiques à caractère atypique depuis plusieurs mois, pour qui le diagnostic différentiel de sclérose en plaques a finalement été posé, à la suite d’une hospitalisation dans une unité de psychiatrie infanto-juvénile.

Abstract

Psychot ic symptoms in the context of a neurological pathology, like a multiple sclerosis have been described for the first time by Cottrell and Wilson in 1926. The differential diagnosis between organic disease and psychiatric illness, when confronted to the onset of psychotic symptoms is essential. The somatic examination is essential to guide the best clinical care. The implications of a delay in diagnosis are both medical, psychological but also prognostic. This article will discuss the situation of a young 16 years old patient, cannabis user, with atypical psychotic symptoms for several months, for which the diagnosis ofmultiple sclerosis was finally established, after an hospitalization in a child and juvenile psychiatry unit.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.