Augustus ou le dilemme du risque hémorragique et ischémique chez les patients atteints d’une fibrillation auriculaire

Augustus or the dilemma of hemorrhagic and ischemic risk in patients with atrial fibrillation

Auteurs
Casado-Arroyo R. et Abugattas De Torres J.-P.
DOI
10.30637/2020.19-089
Année
2020
Type d'article
Actualités diagnostiques et thérapeutiques
Keywords
acute coronary syndrome, antithrombotic treatment, atrial fibrillation, oral anticoagulation

Résumé

Le choix d’un traitement antithrombotique pour les patients souffrant de fibrillation auriculaire qui présentent un syndrome coronarien aigu ou qui ont subi une intervention coronarienne percutanée est un défi aujourd’hui. L’anticoagulation orale est indiquée pour prévenir l’accident vasculaire cérébral et l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, mais il n’a pas été démontré qu’elle prévient la thrombose sur endoprothèse et elle n’est généralement pas indiquée pour la prévention secondaire après un syndrome coronarien aigu. L’objectif de l’étude AUGUSTUS a été d’évaluer l’efficacité de l’Apixaban par rapport à un antagoniste de la vitamine K et de l’aspirine par rapport à un placebo, sur fond de traitement concomitant par un inhibiteur de P2Y12 dans ce population spécifique. Dans ce contexte, cette étude randomisée a apporté une réponse rassurante par rapport à l’effet de l’Apixaban et à la suppression de l’aspirine en ce qui concerne le nombre d’événements ischémiques et les taux de saignement majeur.

Abstract

The choice of antithrombotic treatment for patients with atrial fibrillation who have an acute coronary syndrome or have undergone percutaneous coronary intervention is a challenge today. Oral anticoagulation is indicated for the prevention of stroke and systemic embolism in patients with atrial fibrillation, but it has not been shown to prevent stent thrombosis and is generally not indicated for secondary prevention after acute coronary syndrome. The objective of the AUGUSTUS study was to evaluate the efficacy of Apixaban versus a vitamin K antagonist and aspirin versus placebo against a concomitant treatment with a P2Y12 inhibitor in this specific population. In this context, this randomized study has provided further evidence in favour of Apixaban treatment and Aspirin suppression with respect to the number of ischemic events and rates of major bleeding.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.