Carcinome mucoépidermoïde de la base de langue : présentation d’un cas

Mucoepidermoid carcinoma of the tongue base : a case report

Auteurs
Gustin T. et Sasserath C.
DOI
10.30637/2020.19-080
Année
2020
Type d'article
Cas clinique
Keywords
head and neck cancer, mucoepidermoid carcinoma, tongue base mass

Résumé

Introduction : Le carcinome mucoépidermoïde (CME) est la tumeur maligne et localement invasive la plus fréquente des glandes salivaires. Les glandes salivaires accessoires se trouvent dans toute la cavité buccale mais la base de langue reste une localisation peu fréquente pour le CME. Cas clinique : Nous rapportons le cas d’une patiente de 68 ans présentant un CME de la base de la langue découvert lors d’une mise au point de pharyngodynies. Après un bilan d’extension par résonance magnétique et exérèse chirurgicale, l’examen anatomopathologique a conclu au diagnostic de CME de bas grade. Le traitement a été complété par une radiothérapie adjuvante. Le suivi clinique et radiologique à 12 mois ne montre aucun signe de récidive. Discussion : La classification du CME des glandes salivaires accessoires en bas, intermédiaire ou haut grade, dépend du type histologique. Le traitement de première intention est chirurgical et associé à une radiothérapie adjuvante en cas de haut grade histologique ou de tumeurs volumineuses avec marges de résection positives. Conclusion : Devant une tumeur de la base de la langue, le diagnostic différentiel inclut plusieurs tumeurs bénignes ou malignes. Malgré sa rareté, le CME reste la tumeur maligne la plus fréquente des glandes salivaires et peut survenir au niveau de la base de la langue. Vu les risques de récidive, un suivi à long terme voire à vie est préconisé.

Abstract

Introduction : Mucoepidermoid carcinoma (MEC) is the most common malignant and locally-invasive tumour of the salivary glands. Minor salivary glands are found throughout the oral cavity but the tongue base is an uncommon location for MEC. Case report : We report the case of a 68-year-old woman with a MEC of the tongue base discovered during a pharyngodynia check-up. After magnetic resonance imaging, surgical excision was performed and histological examination revealed a low-grade MEC. Treatment was completed with adjuvant radiotherapy. Clinical and radiological follow-up showed no signs of recurrence at 12 months post treatment. Discussion : MECs of the minor salivary glands are histologically classified as low, intermediate or highgrade. First-line treatment is surgery and adjuvant radiotherapy may be used in cases of high-grade malignancy or advanced tumours with positive resection margins. Conclusion : When dealing with a tongue base mass, the differential diagnosis should include several benign and malignant neoplasms. Despite its rarity, MEC remains the most common malignant tumour of the salivary glands and can occur in the tongue base. Given the risks of recurrence, long-term or even lifelong follow-up is recommended.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.