Cryobiopsie endobronchique associée à la navigation électromagnétique peropératoire pour guider la résection chirurgicale des nodules pulmonaires périphériques de petite taille

Intraoperative endobronchial cryobiopsy combined with electromagnetic navigation to guide surgical resection of small peripheral pulmonary nodules

Auteurs
Taton O., Bondue B., Sokolow Y., Mekinda Ngono Z., Ruiz Patino M., Vander Kuylem M., Remmelink M. et Leduc D.
DOI
10.30637/2019.18-086
Année
2019
Type d'article
Actualités diagnostiques et thérapeutiques
Keywords
bronchoscopy, cryobiopsy, lung cancer, pulmonary lesion, thoracic surgery

Résumé

Introduction : Un nombre croissant de lésions pulmonaires d’étiologie inconnue sont détectées résultant du dépistage du cancer pulmonaire par CT Scanner thoracique chez les patients à haut risque. Le diagnostic de ces lésions débutantes est souvent difficile. Cas clinique : Un PET CT scan réalisé chez une patiente de 68 ans dans le cadre de la mise au point d’une hyperéosinophilie a montré un nodule en verre dépoli de 16 mm faiblement avide de FDG (fluorodeoxyglucose) au niveau du lobe inférieur gauche. Une navigation électromagnétique endobronchique a été réalisée sous anesthésie générale et en salle d’opération pour atteindre la lésion cible et y réaliser deux cryobiopsies pulmonaires trans-bronchiques. L’analyse extemporanée de la cryobiopsie ne pouvant conclure à une pathologie précise, la lésion cible a été marquée par un marqueur fiduciaire et par une injection de bleu de méthylène. Dans le même temps opératoire, une thoracoscopie a été réalisée. La zone marquée a été repérée suivie par une résection en coin. L’analyse anatomopathologique extemporanée a montré un adénocarcinome lépidique et le traitement chirurgical a été complété par une lobectomie inférieure gauche avec curage ganglionnaire. Le résultat définitif a montré un adénocarcinome lépidique classifié pT1bN0M0 (stade IA2). L’évolution postopératoire fut favorable. Discussion : La technique de navigation endobronchique permet parfois de réaliser le diagnostic et le traitement d’un cancer pulmonaire dans le même temps opératoire, en limitant ainsi la morbidité d’interventions multiples. De plus, elle permet d’améliorer le diagnostic spécifique des lésions malignes et d’éviter certaines résections chirurgicales inutiles. Conclusion : La procédure endoscopique peropératoire à visée diagnostique permet de confirmer l’indication chirurgicale dans certains cas, alors que le marquage de la lésion contribue à une approche chirurgicale limitée pour des nodules non localisables. En présence de nodule pulmonaire suspect, nous proposons de réaliser une cryobiopsie associée à une bronchoscopie guidée par navigation électromagnétique, afin de guider la résection chirurgicale ou d’éviter une résection en cas de pathologie bénigne.

Abstract

Introduction : An increasing number of pulmonary lesions of unknown etiology are detected as a result of systematic screening by HRCT (high resolution computed tomography) of high risk patients. The diagnosis of these early staged lesions is often difficult. Case report : A 68 year-old woman investigated for a hypereosinophilia showed at PET CT scan a 16 mm ground glass opacity with a mild FDG uptake in the left lower lobe. An electromagnetic navigation bronchoscopy was performed under general anesthesia in the operating room to reach the nodule and two trans-bronchial cryobiopsies were obtained. As an inconclusive pathological pattern was identified by rapid on site examination (ROSE), a coil was placed and methylene blue was injected into the target lesion in order to help the surgeon to find the tumour. During the video assisted thoracoscopy performed during the same general anesthesia, the marked zone was localized and a wedge resection was performed. The ROSE of the surgical specimen showed a lepidic adenocarcinoma forcing to perform a lobectomy of the left lower lobe with lymph node dissection. Finally, the diagnosis was a lepidic adenocarcinoma classified pt1bn0m0, staged IA2. Postoperative outcome of the patient was favorable. Discussion : The advantages of this technique are to perform the diagnosis and the treatment of an hypothetic lung cancer during the same anesthesia and to decrease the morbidity related to multiple interventions. Moreover, it may confirm the indication of the surgical resection. Conclusion : The intraoperative endoscopic procedure makes possible to confirm the surgical indication, while marking the lesion allows a limited surgical resection in a first step, particularly for nodules that are difficult to localize during surgery. In selected cases of lung nodules of unknown etiology, we propose to perform a cryobiopsy combined with electromagnetic navigation bronchoscopy to guide the surgical resection or eventually avoid surgery in benign pathology.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.