De l’adolescence à la grossesse : un modèle de prise en charge multidisciplinaire de la future mère diabétique

From adolescence to pregnancy : a model of multidisciplinary team support for future pregnant women

Auteurs
A. Vokaer
Année
2010
Type d'article
Diabétologie pédiatrique
Keywords
glycated hemoglobin, pregnancy, type 1 diabetes

Résumé

La fréquence et la gravité des complications maternelles et néonatales du diabète sont directement liées au degré de son contrôle métabolique. L’objectif thérapeutique majeur de la prise en charge de la future mère diabétique implique le maintien de l’euglycémie de la période pré- et péri-conceptionnelles, pendant la grossesse, jusqu’à l’accouchement. Outre l’adaptation fréquente et individualisée des doses et du schéma d’administration de l’insuline, l’adhésion de la patiente à l’autosurveillance et à son traitement, avec les contraintes qu’elles impliquent, constituent les meilleurs garants de l’issue favorable de la grossesse pour la mère et le nouveau-né. Un suivi longitudinal, inscrit dans la durée, permet à la patiente de se familiariser avec l’équipe multidisciplinaire spécialisée qui la prendra en charge pendant sa grossesse. Cette condition paraît essentielle à la conclusion d’une forme de « contrat de confiance » réciproque de nature à renforcer les motivations de la future mère et à rendre plus efficientes les conditions de son encadrement. La qualité du contrôle métabolique a été étudiée par l’analyse rétrospective de l’évolution de 32 grossesses chez 21 patientes diabétiques ayant bénéficié de cette modalité de suivi longitudinal. Les taux moyens et médians d’HbA1c mesurés à l’accouchement, respectivement de 6,2 % et 6,3 %, paraissent confirmer la pertinence et l’utilité de ce modèle de suivi longitudinal. Rev Med Brux 2010 ; 31 (Suppl) : S 81-6

Abstract

The frequency and severity of maternal and neonatal complications of diabetes are strongly related to the degree of metabolic control. The major goal of therapeutic management of the diabetic mother requires the achievement of euglycaemia during the pre- and periconceptional periods, during pregnancy until delivery. Besides the need for frequent and individualized insulin dose adjustment, the patient’s adhesion to the treatment, with the constraints it implies, is directly related to the prognosis of pregnancy for the mother and the newborn. An extended longitudinal follow-up allows the patient to become familiar with the multidisciplinary specialist team who will be in charge of her pregnancy. This condition seems a prerequisite to the completion of a form of reciprocal « contract of confidence » in order to strengthen the motivation of the mother and make more efficient the conditions of her supervision. The quality of metabolic control has been studied by retrospective analysis of the evolution of 32 pregnancies in 21 diabetic patients who received this form of longitudinal follow-up. The mean and median HbA1c measurements at childbirth, respectively 6.2 and 6.3 %, seem to confirm the relevance of this model of longitudinal follow-up. Rev Med Brux 2010 ; 31 (Suppl) : S 81-6

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.