De l’intérêt à continuer de poser le diagnostic de Syndrome d’Asperger

On the benefits to keep using the asperger diagnosis

Auteurs
M. Delcommenne, M. Francolini et O. Le bon
Année
2016
Type d'article
Cas clinique
Keywords
Asperger’s syndrome, diagnosis, DSM-5, infantile autism, perseverative developmental disorders

Résumé

L’objet de cet article est de discuter du diagnostic de syndrome d’Asperger. Nous décrivons tout d’abord l’évolution de cette entité au fil du temps et des référentiels que sont l’ICD-10, la CFTMEA et les différents DSM. Nous parlons plus précisément des répercussions des décisions prises dans la nouvelle mouture du DSM-5 pour ce trouble en particulier, à savoir sa disparition en tant qu’entité différenciée au sein des troubles envahissants du développement (TED) dont le terme disparaît également au profit du concept de troubles du spectre autistique (TSA). Nous exposons 3 cas cl iniques rencontrés en consultation de pédopsychiatrie générale : 1 cas diagnostiqué comme étant un syndrome d’Asperger, 1 cas d’autisme infantile (autisme infantile précoce) et 1 cas d’un autre trouble envahissant du développement (dysharmonie psychotique) afin d’exposer les points communs et les différences entre ces 3 entités. Nous insistons sur le fait de l’importance de poser ce diagnostic et de le reconnaître en tant qu’entité à par t ent ière au niveau de notre clinique quotidienne non seulement pour la prise en charge de ces situations cliniques mais aussi et surtout pour l’individu, sa famille et la société. Rev Med Brux 2016 : 37 : 423-31

Abstract

The purpose of this paper is to examine the possible benefits to keep using the diagnosis of Asperger’s syndrome. We first describe the evolution of this entity over time and within nomenclature bases such as the ICD- 10, the CFTMEA and the last versions of DSM. Then, we discuss more precisely the impact of the decision made in the DSM-5 to suppress the Asperger syndrome as a differentiated entity within the pervasive developmental disorders (PDD). This disorder chapter by the way also disappears and is replaced by Autism Spectrum Disorder (ASD). We present here three clinical cases encountered in an outpatient general child psychiatry clinic : 1 case was diagnosed as Asperger syndrome, 1 as infantile autism (early infantile autism) and 1 as another pervasive developmental disorder (psychotic disharmony). The objective was to expose the commonali ties and differences between these three entities. We conclude that keeping using the Asperger diagnosis is important for the clinical management of these clinical situations but also for the individual, his or her family and society at large. Rev Med Brux 2016 : 37 : 423-31

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.