Dépistage du cancer du sein : connaissance et pratique de l’auto-examen des seins au sein d’une population féminine au Sénégal (Accès libre)

Breast cancer screening in Dakar : knowledge and practice of breast self examination among a female population in Senegal (Free access)

Auteurs
S.M.K. Gueye, K.D. Bawa, M.G. Ba, V. Mendes, C.T. Toure et J.C. Moreau
Année
2009
Type d'article
Article original
Keywords
breast self examination, counselling, Senegal, teaching

Résumé

Devant l’absence de programme de dépistage mammographique et le diagnostic encore tardif des cancers du sein au Sénégal, nous avons voulu évaluer la connaissance et la pratique de l’auto-examen des seins (AES) au sein d’une population féminine sénégalaise. Durant la période du 10 juillet au 25 août 2006, nous avons interviewé, auprès de cinq grands hôpitaux de Dakar, 300 patientes sortant d’une consultation médicale ou chirurgicale. Pour chaque patiente, nous avons étudié les caractéristiques sociodémographiques, les antécédents et les données relatives à la connaissance et la pratique de l’AES. Nous avons trouvé une population en majorité jeune, d’âge moyen de 34 ans, non scolarisée dans 26,7 % des cas, sans source de revenu (58,7 %), avec une connaissance sommaire de l’AES dans 42,7 % des cas et une pratique régulière de l’AES dans 29 %. L’information sur l’AES provenait essentiellement de la télévision (52,9 %) dans ses programmes d’éducation. La connaissance et la pratique de l’AES étaient significativement influencées par le niveau d’étude (p = 0,000) et le niveau de revenu financier (p = 0,02). Elles étaient faibles même chez celles qui présentaient certains facteurs de risque de cancer du sein. Les auteurs insistent sur la nécessité d’encourager la scolarisation des femmes et leur insertion socioprofessionnelle pour espérer améliorer la connaissance et la pratique de l’autoexamen des seins dans nos pays en développement. Rev Med Brux 2009 ; 30 : 77-82

Abstract

In front of the absence of a mammographic screening program and the late diagnosis of the breast cancers in Senegal, we wanted to evaluate the knowledge and the practice of the breast self examination (BSE) by feminine population in Senegal. During the period between July 10th to August 25th 2006, through five big hospitals in Dakar, we interviewed 300 patients coming from a medical or surgical consultation. For every patient we studied the social and demographic characteristics, the antecedents and arguments about the knowledge and practice of BSE. We found, in majority, a young population (the average age was 34 years), no sent to school (26.7 %), without any financial income (58.7 %), with a brief knowledge about BSE (42.7 %) and a regular practice of BSE (29 %). The information about BSE originated essentially from educational television (52.9 %). This knowledge and practice were significantly influenced by the study level (p = 0.000) and the level of financial income (p = 0.02). Among these who presented certain factors of breast cancer risk, the knowledge and the practice of the BSE were however low. The authors insist on the need to encourage the women schooling and their socioprofessional insertion so to improve the knowledge and practice of the breast self-examination in our developing countries. Rev Med Brux 2009 ; 30 : 77-82

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.