Dissection de l’artère vertébrale lors d’une fracture de C6

Dissection of the vertebral artery during a C6 fracture

Auteurs
VERSTRAETEN P.-B., MOREL X., DESMETTE D. et COLLARD X.
DOI
10.30637/2021.20-008
Année
2021
Type d'article
Cas clinique
Keywords
cervical spine injury, dissection, vertebral artery injury

Résumé

Introduction : Lors d’un traumatisme cervical chez un adulte ou un enfant, l’artère vertébrale peut être lésée. Ces lésions, souvent asymptomatiques, peuvent être graves et conviennent d’être soupçonnées. Cas clinique : Nous rapportons la prise en charge d’une patiente de 15 ans présentant une fracture de C6. Le bilan radiologique révélait une dissection asymptomatique de l’artère vertébrale. Nous avons choisi de réaliser une fixation de la fracture cervicale et de traiter la dissection de l’artère vertébrale par anticoagulant. La patiente se porte bien et ne présente plus de symptômes. Discussion : L’incidence d’une lésion de l’artère vertébrale est variable de 3 % à 75 %. Cette artère, protégée par le rachis cervical, est souvent atteinte au niveau de son segment V2. 70-78 % des lésions de l’artère vertébrale sont associées à une fracture cervicale chez un adulte alors qu’en pédiatrie cela peut suivre un traumatisme mineur. Cette pathologie est souvent asymptomatique mais peut conduire au décès ; l’angioscanner est actuellement recommandé pour mettre en évidence une atteinte de l’artère vertébrale. Le dépistage et la prise en charge (observationnelle ou interventionnelle) de cette pathologie ne sont pas définis. Conclusion : Bien que souvent asymptomatique, une lésion de l’artère vertébrale doit être recherchée devant toute personne présentant un traumatisme cervical. Etant donné qu’il n’existe pas de consensus clair, le principe de prévention s’applique et une prise en charge précoce s’impose.

Abstract

Purpose : During a cervical trauma in an adult or a child, the vertebral artery can be injured. These lesions, often asymptomatic, can be serious and should be suspected. Clinical case : We report the case of a 15-year-old patient with a C6 fracture. The radiological assessment revealed an asymptomatic dissection of the vertebral artery. We chose to fix the cervical fracture and treat the dissection of the vertebral artery with an anticoagulant. The patient is doing well and has no symptoms. Discussion : The incidence of a vertebral artery injury varies from 3% to 75%. This artery, protected by the cervical spine, is often affected in its V2 segment. 70-78% of vertebral artery lesions are associated with a cervical fracture in an adult whereas in pediatrics, this can be found after a minor trauma. This pathology is often asymptomatic but can be potentially life threatening; CT angiography is currently recommended to demonstrate damage to the vertebral artery. The screening and management (observational or interventional) of this pathology is not defined. Conclusion : Although often asymptomatic, a lesion of the vertebral artery should be sought in front of anyone with cervical trauma. As there is no clear consensus, the principle of prevention applies and early management is necessary.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.