Dysfonction érectile : traitements conservateurs et nouvelles approches

Erectile dysfunction : conservative treatment and new approaches

Auteurs
B. Henriet et T. Roumeguère
Année
2012
Type d'article
Article de synthèse
Keywords
alternative therapeutic approach, centrally acting pharmaceutical agents, gene therapy, new PDE-5 inhibitors, PDE-5 inhibitors, sildenafil, stem cells therapy, tadalafil, vardenafil, erectile dysfunction

Résumé

Les récentes évolutions sociétales ont amené de plus en plus d’hommes à parler de leur dysfonction érectile (DE). Il existe une association puissante entre la DE et les maladies cardiovasculaires ; c’est pourquoi, la DE devrait actuellement être considérée comme un signe clinique évident de pathologie vasculaire. Les inhibiteurs de phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) ont révolutionné le traitement de la DE. Les trois molécules disponibles (sildénafil, vardenafil et tadalafil) représentent le traitement de première ligne, sont bien tolérées et très efficaces pour améliorer la fonction érectile. De plus, les effets cardiovasculaires généraux des IPDE-5 ont récemment été remis à l’avant-plan. Néanmoins, malgré le fait que des millions de patients à travers le monde soient traités avec succès par un IPDE-5, certains restent réfractaires au traitement. De nouveaux IPDE-5 ont donc été développés et sont actuellement en cours d’investigation. Malgré cela, environ 30 % des patients nécessitent des thérapies alternatives et l’option de seconde ligne reste, pour le moment, les injections intracaverneuses. Certaines nouvelles approches thérapeutiques sont en train d’être étudiées comme le transfert de gène, l’utilisation de cellules souches, les analogues de la mélanocortine ou la lithotritie extracorporelle. Ces approches en sont toujours à leurs balbutiements mais constituent de nouvelles cibles thérapeutiques intéressantes pour les patients restant difficiles à traiter. Rev Med Brux 2012 ; 33 : 146-52

Abstract

Recent societal evolutions have enabled more and more men to talk about erectile dysfunction (ED). There is a strong association between ED and cardiovascular disease and ED should now be considered as an early clinical evidence of vascular disorder. Inhibitors of the PDE-5 have revolutionized the treatment of ED. The three currently drugs (sildenafil, vardenafil and tadalafil) available as first-line therapeutic option, are well tolerated and highly effective in improving erectile function. All the potential cardiac and vascular effects of PDE-5 inhibitors have recently been reviewed. Despite the fact that million patients with ED worldwide have been successfully treated with one of these PDE5 inhibitors, some men are always difficult to treat. Several new PDE-5 inhibitors have recently been developed and are now being investigated in trials. However 30 % of patients need alternative therapies and intracavernous injections are the most successful second–line treatment. Some of new therapeutic approaches are currently under investigation such as gene transfer therapy and stem cells therapy, melanocortin activators or extracorporeal shockwave therapy. Such approaches are still at an early stage but remain exciting new targets in difficult to treat patients. Rev Med Brux 2012 ; 33 : 146-52

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.