Epidémiologie récente de la coqueluche : implications pour la vaccination

Recent epidemiology of pertussis : implications for vaccination

Auteurs
J. Levy
Année
2014
Type d'article
Pédiatrie
Keywords
epidemiology, pertussis, pertussis vaccine, vaccination

Résumé

Le développement des vaccins acellulaires contre la coqueluche permet depuis plusieurs années de poursuivre, au-delà des 2 premières années de vie, la vaccination contre cette maladie. Cette avancée technologique devait conduire à un meilleur contrôle de la maladie. Cependant, en dépit de taux de couverture vaccinale élevés chez le jeune enfant, Bordetella pertussis circule toujours dans la population. Depuis 2010, une augmentation importante du nombre de cas de coqueluche chez le jeune nourrisson trop jeune que pour avoir bénéficié d’une vaccination complète, mais aussi chez l’enfant plus âgé et l’adolescent, a été rapportée dans différents états nord-américains et au Royaume-Uni. Un phénomène analogue a été observé en Belgique en 2012 et 2013. La durée limitée dans le temps de la protection liée à la vaccination est très probablement responsable du contrôle insuffisant de cette maladie. Les nouvelles approches d’utilisation des vaccins proposées pour protéger les jeunes enfants particulièrement vulnérables seront discutées. Rev Med Brux 2014 ; 35 : 330-4

Abstract

The development of acellular pertussis vaccines allowed since more than a decade to continue beyond the 2 first years of life the immunization against this illness. This technological progress should have led to an improvement in the control of the disease. However, despite high immunisation rates in infancy, Bordetella pertussis is still circulating in the population. Since 2010 a marked increase in the number of cases of whooping cough in infants too young to be vaccinated, as well as in older children and in teenagers, has been reported in a number of north-American states and in the United-Kingdom. A similar observation has been made in Belgium in 2012 and 2013. The limited duration of the protection resulting from vaccination is probably responsible for the insufficient control of the disease. The new approaches for the use of these vaccines that are proposed to protect the most vulnerable young infants will be discussed. Rev Med Brux 2014 ; 35 : 330-4

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.