Evaluation de notre programme de psychoéducation par les accompagnants de patients déments

Evaluation of our psycho-educative program by participating caregivers

Auteurs
J.-C. Bier, D. Van den Berge, N. de Wouters d’Oplinter, N. Bosman et P. Fery
Année
2010
Type d'article
Gériatrie
Keywords
care, caregivers, dementia, psychoeducation

Résumé

Face aux difficultés générées par les syndromes démentiels, un accompagnement systémique s’impose. Parmi les approches existantes, les psychoéducations sont celles qui ont démontré la plus grande efficacité sur les symptômes neuropsychiatriques. Leur principal objectif est d’apprendre aux aidants à modifier leurs interactions avec le malade, via une meilleure compréhension de la maladie et du malade. Au cours de ces dernières années, plusieurs programmes de psychoéducation ont ainsi été élaborés et étudiés, démontrant divers bénéfices. Notre programme “ Pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer ”, destiné aux accompagnants proches de patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées (autres causes de syndromes démentiels), intègre les aspects comportementaux et cognitifs de la maladie. Afin d’en assurer la plus grande disponibilité possible, nous y avons dernièrement incorporé la prise en charge concomitante des patients en ateliers artistiques. Ces séances d’artthérapie réalisées en parallèle de la psychoéducation seront ainsi évaluées suivant la même méthodologie rigoureuse. Les évaluations critiques réalisées par les participants en fin de programme reflètent l’aboutissement de notre principal objectif (apprendre à modifier les interactions avec le malade), tout en contribuant à l’amélioration des contacts sociaux et à l’apprentissage des appels aux aides existantes. Rev Med Brux 2010 ; 31 : 315-9

Abstract

Facing difficulties due to dementia syndromes, systemic care is necessary. Amongst therapies assessed specifically to caregivers, psychoeducative steps seem to be the strongest effective one on neuropsychiatrics symptoms. Psychoeducations tend to teach the caregivers to modify their interactions with patients via a better understanding of illnesses and patients. Our training “ Pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer ”, applied in groups of eight to twelve persons, consists in twelve sessions of two hours each. To assure the biggest possible availability, we recently incorporated the concomitant coverage of patients into artistic workshops. These sessions of art-therapy realized in parallel to our psychoeducative program will thus be estimated according to the same rigorous methodology. The critical evaluations realized by participants at the end of our program reflect the outcome of our main objective (to teach to modify interactions with the patients) while contributing to the improvement of social contacts and to the learning of calling to existing helps. These preliminary results strongly argue for the pursuit and even extension of this kind of caregiver’s management. Rev Med Brux 2010 ; 31 : 315-9

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.