Faux anévrysme du ventricule gauche compliquant un remplacement valvulaire mitral

The false aneurysm of the left ventricle complicating mitral valvular surgery

Auteurs
M. Langouo, I. Chouchane, J. Lalmand, M. Joris et P. Dubois
DOI
10.30637/2018.18-008
Année
2018
Type d'article
Cas clinique
Keywords
computer, echocardiography, false aneurysm surgery/anevrisectomy, mitral valve replacement, pseudoaneurysm , tomography imaging

Résumé

Le faux anévrysme du ventricule gauche est une complication rare après chirurgie valvulaire mitrale1. Il résulte de la rupture de la paroi du ventricule dans le péricarde adhérant, constituant ainsi une cavité dont le mur est dépourvu d’éléments myocardiques et qui communique avec le ventricule par un large collet. Sa présentation clinique reste peu spécifique avec une évolution spontanée insidieuse qui se fait le plus souvent vers la rupture avec mort subite par tamponnade1,2. Diverses techniques diagnostiques modernes permettent un diagnostic précis. La nature potentiellement létale de cette lésion doit être reconnue et justifie une réparation chirurgicale immédiate. Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 68 ans qui s’est présentée en consultation de cardiologie avec un tableau d’insuffisance cardiaque gauche stade IIB selon la New York Heart Association (NYHA) 4 mois après une chirurgie de remplacement valvulaire mitral. L’échographie transthoracique a montré un volumineux faux anévrysme de la paroi inférolatérale du ventricule gauche, confirmé par le scanner cardiaque. Elle a bénéficié d’une anévrysmectomie avec bonne évolution clinique. Cette observation illustre le caractère tardif et parfois silencieux du développement du faux anévrysme du ventricule gauche après chirurgie valvulaire mitrale.

Abstract

The false aneurysm of the left ventricle is a rare complication after a mitral valvular surgery. It results from the rupture of the ventricular wall inside an adhering pericardium, thus constituting a cavity whose wall is devoid of myocardial elements and communicates with the ventricle by a large collar. Its clinical presentation remains not very specific with an insidious spontaneous evolution which is generally done towards rupture with sudden death by tamponade. Various sophisticated modern diagnostic techniques allows a precise diagnosis. The letal nature of this lesion must be recognized and justifies an immediate surgical repair. We report the case of a 68 years old patient who presented herself in consultation of cardiology with a NYHA IIb (New York Heart Association) cardiac failure 4 months after a surgery of mitral valvular replacement. The transthoracic echography showed a voluminous false aneurysm of the left ventricle confirmed by cardiac CT scan. She has benefited from an anevrismectomy with good clinic evolution. This observation illustrates the late and silent character of the development of the false aneurysm of the left ventricle after mitral valvular surgery.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.