Gestion de l’identification des victimes lors de catastrophes majeures. L’expérience du Tsunami du 26 décembre 2004

Guidelines in mass disaster victims identification through the Tsunami experience (December 26, 2004)

Auteurs
J.-P. Beauthier et P. Lefèvre
Année
2007
Type d'article
Article de synthèse
Keywords
forensic anthropology, identification, Interpol, mass disaster, tsunami

Résumé

La gestion correcte de l’identification d’une victime passe par une indispensable rigueur dans la méthodologie adoptée. De telles exigences sont encore nettement amplifiées lorsque l’on se trouve devant une catastrophe de masse, telle que celle représentée par le Tsunami du 26 décembre 2004. Nous présentons ici la manière dont le DVI Belgian Team, en étroite collaboration avec les autres teams internationaux, a réalisé son travail durant le mois de janvier 2005, en adoptant de véritables lignes de conduite, en stricte concordance avec l’organisation prévue par Interpol. Nous passerons en revue les différentes étapes accomplies et notamment les empreintes digitales, l’examen des vêtements, bijoux, objets particuliers, l’examen externe et l’examen interne du corps, les approches odontologiques et anthropologiques, la systématique des prélèvements ADN. Une telle systématique permet, grâce à la rigueur voulue et au respect des conventions internationales édictées par Interpol, d’aboutir à une procédure optimale garantissant au mieux l’identification de ces innombrables victimes. Rev Med Brux 2007 ; 28 : 512-22

Abstract

The adequate management of a victim’s identification must go through an essential rigour in the applied methodology. This is all the more necessary when you face a mass disaster such as the Tsunami of December 26, 2004. We will explain in this presentation how the DVI Belgian Team, in close collaboration with the other International Teams, proceeded in January 2005, adopting real guidelines, in strict accordance with the Interpol fixed ones. We will review the various stages of our work, paying special attention to the fingerprints, the examination of clothes, jewels and specific objects, but also to the external and internal examinations of the corpses, the odontological and anthropological approaches and the systematic DNA samplings. Both rigour and application of the Interpol international conventions allow such a systematic approach. Only this optimal procedure can guarantee the best identifications of numerous victims. Rev Med Brux 2007 ; 28 : 512-22

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.