Hémangiome infantile du nourrisson : une nouvelle indication du propranolol ? Etude rétrospective : série de 25 cas

Infantile hemangioma : a new indication for propranolol ? Retrospective study : a case-series of 25 infants

Auteurs
L. Yilmaz, C. Dangoisse et P. Semaille
Année
2015
Type d'article
Article original
Keywords
children and propranolol, hemangioma and infantile

Résumé

Introduction : En 2008, une publication dans le New England Journal of Medicine a rapporté une nouvelle indication du propranolol : le traitement de l’hémangiome infantile (HAI) compliqué. Objectifs : Relever les potentiels effets secondaires et mesurer l’efficacité du propranolol dans les cas d’HAI compliqués. Méthodes : Etude d’observation rétrospective de type séries de cas de 25 patients traités par propranolol à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola. Résultats : 25 patients furent soumis à cette thérapie. Le traitement fut arrêté prématurément, pour deux d’entre eux, par crainte parentale d’effets secondaires ; 48 % ont présenté un ou des effets secondaires, tous transitoires et rapidement contrôlés par une réadaptation des dosages. L’âge moyen d’initiation thérapeutique a été calculé à 4,8 mois. Une réponse nettement favorable a été observée chez 100 % des patients à la première consultation et une réponse totale chez 9 patients, subtotale chez 9 patients, et partielle chez 3 patients en fin de traitement. Conclusion : Une très nette amélioration chez tous les patients et l’absence de non-répondeur confirment une réelle efficacité du propranolol sur les HAI compliqués. La tolérance étant globalement bonne, nous pouvons donc conclure que le propranolol peut être prescrit en première ligne de traitement dans l’HAI compliqué. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 3-9

Abstract

Background : In 2008, the New England Journal of Medicine reported a new indication for propranolol : treatment of complicated infantile hemangioma (IH). The objective of this study is to identify any adverse events and to measure the efficacy of propranolol in children with complicated IH, through a retrospective, observational, case-series study of 25 patients treated with propranolol at the Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola in Belgium. Observations : 25 patients were submitted to this therapy. The treatment was stopped prematurely for two of them, by parental fear of side effects and 48 % presented one or more adverse events ; all of which were transient and rapidly controlled by adjusting the doses administered. Mean age at the start of treatment was 4,8 months. A clearly favorable response was observed in 100 % of patients at their first visit after treatment initiation ; a total response was seen in 9 patients, with subtotal and partial responses observed in 9 and 3 patients, respectively, by the end of treatment. Conclusion : The real efficacy of propranolol for complicated IH was confirmed by the clearly evident improvement observed in all patients and the absence of non-responders. As global tolerance was also good, propranolol can therefore be considered to be an appropriate firstline treatment for complicated IH. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 3-9

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.