Hémorragie surrénalienne bilatérale (HSB) : cannabis et atteintes vasculaires

Bilateral adrenal hemorrhage (BAH) : cannabis and vascular involvement

Auteurs
V. Debaille, S. Taylor, J. Borghgraef et C. Rossi
Année
2016
Type d'article
Cas clinique
Keywords
bilateral adrenal hemorrhage, cannabis, vascular involvement

Résumé

Le cas d’un patient de 39 ans présentant une hémorragie bilatérale surrénalienne (HSB) est rapporté. Le diagnostic révélé par l’imagerie médicale est rarissime. Le patient avait présenté un accident vasculaire cérébral six ans auparavant. Nous avons postulé l’existence d’un lien entre la consommation quotidienne et de longue date de cannabis et ces atteintes vasculaires. Après revue de la littérature, ce lien s’est révélé être probable. Le cannabis est la drogue la plus consommée au monde, et cette tendance s’accroit. Des complications sérieuses, autres que psychiatriques, sont de plus en plus rapportées, tant au niveau neurologique, cérébro-et cardiovasculaires qu’au niveau respiratoire. Il est important de rester vigilant notamment lors d’admission via les services d’urgences afin de réaliser une anamnèse, un dépistage et une prise en charge adaptée à ce type de patients. Rev Med Brux 2016 ; 37 : 108-13

Abstract

We report the case of a 39-year-old man with bilateral adrenal haemorrhage. The diagnosis is rarely primarily made with imaging alone. Our patient had a previous history of a stroke six years prior to this episode. We evoke the possibility that long-term daily cannabis use could be the underlying cause of the patient’s vascular pathologies. After thorough review of existing literature, this link was found to be probable. Cannabis is the most consumed recreational drug in the world, and this tendency is everincreasing. Serious complications other than psychiatric resulting from consumption are reported with increasing frequency. Neurological, cerebrovascular, cardiovascular and respiratory complications have been observed. It is thus important to remain vigilant when patients are hospitalised notably through the emergency department, in order to obtain a complete anamnesis, optimise screening, and to adapt the treatment of these patients. Rev Med Brux 2016 ; 37 : 108-13

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.