Intérêt de la voie antérieure directe mini-invasive avec support de jambe pour le traitement des fractures déplacées intracapsulaires du col fémoral chez les patients âgés

Interest of the minimally invasive direct anterior approach with leg holder for the treatment of displaced intracapsular fractures of the femoral neck in elderly patient

Auteurs
Bloemers N., Charles T., Kapanci B., Schuind F. et Jayankura M.
Année
2019
Type d'article
Orthopédie-Traumatologie
Keywords
bipolar hip arhtroplasty, complications, dislocations, displaced femoral neck fracture, post-operative mortality, total hip arthroplasty

Résumé

Introduction : L’hémiarthroplastie de hanche par prothèse bipolaire (BHP) est le traitement le plus souvent utilisé pour les fractures intracapsulaires déplacées du col fémoral chez les patients âgés à faible demande fonctionnelle. La plupart de ces interventions sont réalisées par voie postérolatérale qui est associée à un taux élevé de luxation (7 à 14 %), complication redoutable pour ces patients fragiles. La voie antérieure directe avec support de jambe est par contre reconnue comme associée à un taux nettement moindre de luxation (< 1 %) chez les patients opérés d’une prothèse totale de hanche. Dans cette étude rétrospective, nous avons voulu déterminer si l’implantation de BHP pour fracture intracapsulaire déplacée du col fémoral par voie antérieure directe avec support de jambe permettait de réduire ce taux de luxation. Matériel et méthode : Nous avons revu rétrospectivement tous les patients de plus de 65 ans opérés d’une hémiarthroplastie de hanche (BHP) par voie antérieure entre mars 2008 et octobre 2018. Les données épidémiologiques spécifiques de chaque patient ont été relevées (âge, score ASA, BMI). Les données chirurgicales spécifiques ainsi que l’expérience des opérateurs ont été colligées. Les différentes complications majeures observées durant les trois premiers mois ont été relevées, un intérêt particulier se portant sur les luxations et les réinterventions. Résultats : 82 patients ont été inclus. Le suivi moyen dans notre étude était de 12 (3-48) mois. Aucune luxation n’a été recensée quelle que soit l’expérience du chirurgien. Nous avons relevé 7 complications majeures : 1 fracture peropératoire, 2 fractures postopératoires et 4 infections profondes. Le taux de réintervention s’élevait à 7,3 %. Conclusion : La voie directe antérieure mini-invasive avec support de jambe semble être une excellente option chirurgicale chez les patients présentant une fracture intracapsulaire déplacée du col fémoral traitée par hémiarthroplastie de type BHP. En effet, le faible taux de luxation associé à cette approche (0 % dans notre étude et < 1 % dans la littérature) réduit le nombre de réadmission et de réopération dans cette population déjà fragilisée.

Abstract

Introduction : Bipolar hemiarthroplasty (BHP) is the most common treatment for displaced intracapsular femoral neck fractures in elderly patients with low functional demands. Most of them are performed posterolaterally which is associated to high dislocation rate (7 to 14 %) , an awful complication for these fragile patients. The direct anterior approach with leg support is, however, related to a significantly lower dislocation rate (< 1 %) in patients undergoing total hip arthroplasty. In this retrospective study, we aimed to know if BHP hemiarthroplasty through direct anterior approach with leg support for displaced intracapsular fracture of the femoral neck could reduce this dislocation rate. Patients and methods : We retrospectively reviewed all patients older than 65 years operated by hemiarthroplasty through anterior approach with leg support between March 2008 and October 2018. The specific surgical data were then collected. The various major complications observed during the first three months were noted with a particular focus on dislocations and reinterventions. Results : 82 patients were included. The mean follow-up in our study was 12 (3-48) months. No dislocations were recorded, regardless of surgeon’s practice. We found 7 major complications : 1 intraoperative fracture, 2 postoperative fractures and 4 deep infections. The reoperation rate was 7.3 %. Conclusion : The mini-invasive anterior approach with leg support appears to be an excellent surgical option in patients with displaced intracapsular femoral neck fracture treated by bipolar hemiarthroplasty. Indeed, the low dislocation rate associated to this approach (0 % in our study and < 1 % in the literature) reduces readmission and reoperation rate in this weakened population.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.