La Faculté de Médecine de l’ULB pendant la guerre 1914-1918

ULB Medicine Faculty during world war 1914-1918

Auteurs
R. Askenasi
Année
2013
Type d'article
Histoire de la médecine
Keywords
world war one, Medicine Faculty

Résumé

L’occupant allemand ayant fermé les Universités belges, la Faculté de Médecine de l’ULB peut-elle encore remplir ses missions ? La documentation sur Antoine Depage et l’ambulance de l’Océan à la Panne abonde si bien qu’on a l’impression que l’activité facultaire s’est déplacée en Flandre occidentale dans la " Belgique libre " et que rien ne se passe à Bruxelles sous l’occupation. En fait, plusieurs membres éminents de cette Faculté continuent à soigner, enseigner, chercher et publier dans la capitale. La Faculté elle-même tient des séances en 1914, 1915 et 1918. Elle prépare la formation médicale de l’après-guerre avec la conviction que l’Allemagne sera bientôt vaincue. Rev Med Brux 2013 ; 34 : 500-4

Abstract

As the German army closed the Belgian Universities, was the ULB Medicine Faculty still able to fulfil its missions ? Much has been written on Antoine Depage and the ambulance de l’Océan in La Panne so that it seems that faculty activities existed only in West Flanders in " Free Belgium ". What about Brussels during German occupation ? Actually, several famous members of this Faculty are still working, teaching, searching and publishing in the capital. Faculty itself holds sessions in 1914, 1915 and 1918. It prepares the after war medical education with the belief that Germany will be soon defeated. Rev Med Brux 2013 ; 34 : 500-4

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.