La maladie de Parkinson : actualités thérapeutiques

Treatment of Parkinson's disease

Auteurs
S. Dethy
Année
2017
Type d'article
Neurologie
Keywords
alphasynuclein, DatScan®, dopamine, Parkinson’s disease, treatment

Résumé

La maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative complexe affectant 1-2 % des personnes âgées de 60 ans et plus. Des formes précoces le plus souvent d’origine génétique, existent également. Le diagnostic est basé essentiellement sur des critères cliniques et plus récemment scintigraphiques. Le DatScan® permet d’aider au diagnostic différentiel entre tremblement essentiel et syndrome parkinsonien. Grâce aux avancées de la neuro-génétique, la compréhension de l’étiologie de la maladie a progressé. L’implication de l’alpha-synucléine dans la pathogenèse de l’affection permet d’envisager de nouvelles stratégies thérapeutiques comme l’immunothérapie. Les symptômes moteurs cardinaux résultent d’une altération des circuits moteurs secondaire à la dénervation dopaminergique. La maladie de Parkinson se caractérise aussi par la présence d’une série de symptômes non moteurs comme les troubles du sommeil, les troubles autonomes, les troubles neuropsychologiques. La prise en charge multidisciplinaire est donc primordiale. Le traitement médicamenteux est essentiellement basé sur la stimulation du système dopaminergique soit en utilisant le précurseur de la dopamine, la levodopa (L-Dopa) soit par stimulation des récepteurs dopaminergiques (agonistes dopaminergiques) soit par action enzymatique ou autre… Dans les formes avancées de la maladie de Parkinson les complications motrices et les dyskinésies rendent le traitement difficile. Des stratégies plus lourdes comme la chirurgie (stimulation à haute fréquence des noyaux sous thalamiques par exemple) ou des techniques de stimulation dopaminergique continue (pompe à L-Dopa, à apomorphine) doivent être envisagées. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 254-9

Abstract

Parkinson’s disease in a neurodegenerative disorder that affects as many as 1-2 % of persons aged 60 years and older. Parkinson’s disease occurs infrequently under 40 years of age, with major genetic implication. Alpha-synuclein plays significant pathogenic role in Parkinson’s disease. Therapeutic advances based on a synucleinrelated mechanism are now developed : immunotherapy against alpha-synuclein for example. The diagnosis of Parkinson’s disease remains mostly clinical. DatScan® may be helpful to distinguish parkinsonian syndrome and essential tremor. Current therapy is mainly based on a dopamine replacement strategy using the precursor levodopa (L-Dopa) and dopamine receptor agonists. Parkinson’s is also associated with non-motor symptoms like sleep disorders, autonomic symptoms, neuropsychiatric symptoms. Advanced disease is associated with emergence of feature such as freezing, falling and neuropsychological dysfunction. Nonpharmacologic treatments like exercise are fundamental elements of patients’ management. Motor complications and dyskinesia are common in advanced Parkinson’s disease. Continuous administration of L-Dopa/carbidopa infusion in the jejunum provides more continuous dopaminergic drug delivery and stimulation and reduce motor complications. Further other approach are developped like surgical procedures: ex : high frequency stimulation of subthalamic nucleus, the more rational target for stimulation in Parkinson’s disease. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 254-9

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.