La médecine arabo-musulmane et son enseignement aux siècles d’or, l’exemple d’al-Râzî, l’un de ses meilleurs représentants !

The Arab medicine and the way of teaching it in the Golden Age. al-Râzî, one of the best representatives !

Auteurs
K. Zouaoui Boudjeltia
Année
2008
Type d'article
Histoire de la médecine
Keywords
arab, culture, islam, medicine, science

Résumé

Dans l’imaginaire collectif occidental, les Arabes ne firent que transmettre l’héritage de la médecine grecque à l’Occident. En réalité, ils ont été de grands savants et de grands découvreurs. Leur apport ne se situe pas uniquement au plan technique, mais également au niveau conceptuel de la médecine. Ce travail a pour objectif de décrire une partie de l’apport de la civilisation arabo-musulmane dans l’organisation de la médecine et de son enseignement et de présenter l’un de ses meilleurs représentants, al-Râzî. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 137-43

Abstract

In the collective psyche, the Arabs only passed the inheritance of the Greek medicine on to the Western countries. In fact, they were great developers and great discoverers. The Arab contribution in medicine was not just technical but also conceptual. The aim of this work is to describe a part of that contribution regarding the organization and the teaching of medicine and to introduce one of its best representatives, al-Râzî. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 137-43

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.