La ménopause et le traitement hormonal de la ménopause : une actualisation

Menopause and menopause hormonal treatment : an update

Auteurs
S. Rozenberg, A. Joris, V. Albert, C. Antoine et J. Vandromme
Année
2018
Type d'article
Gynécologie
Keywords
breast cancer, climacteric, menopause, menopause hormonal treatment, osteoporosis, vasomotor symptoms, vulvo vaginal atrophy

Résumé

Le traitement des symptômes vasomoteurs constitue l’indication principale du traitement hormonal de la ménopause (THM). La seconde indication est le traitement de l’ostéoporose après la ménopause. Toutefois, d’autres produits sont utilisés pour traiter des femmes plus âgées à cette même fin. La balance bénéfice-risque est en faveur du THM pour les femmes postménopausées et symptomatiques, mais les doses d’oestrogène ont été réduites dans les schémas de traitement actualisés. Par ailleurs, ces schémas préconisent l’utilisation soit de progestatifs moins androgéniques et ayant une moindre innocuité que les progestatifs anciens, soit des SERMs. Ces schémas constituent les premiers choix de traitement pour les femmes non-hystérectomisées. Les progestatifs nonandrogéniques sont associés à un risque diminué de thrombose veineuse et de cancer du sein alors que les oestrogènes par voie transdermique présentent un moindre risque de thrombose veineuse. Chez les femmes qui n’ont plus d’utérus, il convient de prescrire des oestrogènes sans progestatifs. Le traitement local par voie vaginale à base d’oestrogènes est indiqué chez les femmes souffrant de vaginite atrophique, entrainant des difficultés sexuelles ou des infections urinaires récidivantes.

Abstract

Postmenopausal hormone therapy (MHT) is mainly used for the relief of menopausal symptoms. It can also be prescribed for the treatment of postmenopausal osteoporosis, but nowadays, other medications are given to older patients for this indication. Current, available data, demonstrates that MHT is beneficial as well as safe for postmenopausal, symptomatic women. Modern regimens of MHT comprise lower dosages of estrogens than in the past, either safer progestins or SERMs. These regimens should be the preferred option for women with a uterus. Non-androgenic progestin may present reduced thrombotic and breast cancer risks, and transdermal oestrogen could have a reduced thrombotic risk. Oestrogen-only therapy is the preferred option for women who underwent a hysterectomy. Vaginal oestrogen therapy is indicated for women with atrophic vaginitis and recurrent urinary tract infections.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.