La prégabaline (Lyrica®) et les douleurs neuropathiques périphériques

Pregabalin (Lyrica®) and neuropathic pain syndromes

Auteurs
J. Jacquy, D. Lossignol et J. Sternon
Année
2006
Type d'article
Actualité thérapeutique
Keywords
efficacy and resolvations, post-herpetic and diabetic neuropathic pain syndromes, pregabalin

Résumé

La prégabaline est un nouvel agent à action centrale, n’interagissant ni avec les récepteurs benzodiazépine ni GABA. Ses effets dépendent de sa grande affinité pour les sous-unités ?2 /? des canaux calciques (voltage-dépendant). La prégabaline est rapidement absorbée par voie orale avec une biodisponibilité de 90 %, ne se lie pas aux protéines plasmatiques et est excrétée inchangée dans les urines. Sa pharmacocinétique est linéaire et prévisible à doses thérapeutiques (150-600 mg/j). Elle est indiquée, tout comme les tricycliques antidépresseurs et la gabapentine (Neurontin®) dans le traitement de la douleur neuropathique post-herpétique et dans la neuropathie diabétique. Son usage dans d’autres syndromes douloureux requiert des études cliniques prospectives. Cet article insiste sur les aspects positifs et négatifs en terme clinique. Rev Med Brux 2006 ; 27 : 445-50

Abstract

Pregabalin is a novel central nervous system (CNS) drug with no interaction at benzodiazepine or GABA receptor. Its mechanism of action is correlated with its high affinity for the ?2 /? submit of the voltage-dependant CNS calcium channel. Pregabalin is rapidly absorbed with at least 90 % bioavailable irrespective of dose, does not bind to plasma proteins and is excreted virtually unchanged by the kidneys. Pharmacokinetics are linear and predictable across the therapeutic dose range (150-600 mg/ day). Pregabalin is indicated, like gabapentin, in the treatment of neuropathic pain syndromes like post-herpetic neuralgia (PHN) and diabetic polyneuropathy (DPN). Efficacy in other neuropathic pain syndromes need further investigations. This paper emphasizes advantages and disadvantages on a clinical point of view. Rev Med Brux 2006 ; 27 : 445-50

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.