La relation entre la dépendance affective et la maltraitance

On the relationship between emotional dependency and abuse

Auteurs
C. Leemans et G. Loas
Année
2016
Type d'article
Article de synthèse
Keywords
abuse, dependency, domestic violence

Résumé

La maltraitance est un problème psychosocial complexe ayant de multiples conséquences. Cet article s’intéresse aux manifestations physiques et psychologiques de la maltraitance, entre adultes, essentiellement au sein du couple, ainsi que dans le cas particulier de la personne âgée. Diverses études et théories intègrent la dimension de dépendance affective dans l’émergence et le maintien des violences ainsi que la capacité de la victime à rompre. En effet, il a été démontré qu’au sein d’un couple la dépendance affective, sous forme de Trouble de la Personnalité Dépendante (TPD) ou de traits de dépendance, est associée à un risque majoré d’être auteur de maltraitance, tant physique que psychique, ainsi que d’en être victime. Dans le cas particulier de la personne âgée, la notion de violence inversée - où l’abuseur actuel était anciennement victime - implique des relations de dépendance. L’intégration du modèle d’engagement de Rusbult, du concept de " dependency-possessiveness ", ainsi que du cercle vicieux proposé par Murphy et al. en cas de dépendance affective, nous permet d’appréhender les situations de maltraitance avec un regard averti sur les enjeux relationnels qui soustendent la violence. Il semble donc fondamental de poursuivre l’étude des maltraitances en analysant davantage la dynamique de la dyade que les protagonistes séparément. Rev Med Brux 2016 ; 37 : 79-86

Abstract

Abuse is a complex psychosocial issue with multiple implications. This paper takes a look at the physical and psychological manifestations of domestic violence, i.e. between adult (romantic) partners as well as abuse of the elderly. Past studies have looked at the relationship between emotional dependency, the occurence and sustainability of abuse and the likehood that a victimized person will terminate a relationship. Indeed, individuals with Dependent Personality Disorder (DPD) or with dependent characteristics present a higher risk of becoming abusive (both physically and mentally) as well as becoming a victim of abuse. Regarding the elderly, the concept of " reverse violence " - where the current abuser was the victim of the senior who is being abused-, also entails dependent relationships. We identified three concepts that are necessary in the understanding of how dependent relationships underpin abuse : Rusbult’s model of commitment in intimate relationships, the notion of dependencypossessiveness and Murphy et al’s notion of escalating affective dependency. Thus, it is imperative that future studies in the field of domestic violence look at the dynamics of dyads rather than the individuals alone. Rev Med Brux 2016 ; 37 : 79-86

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.