La tuberculose pulmonaire

Pulmonary tuberculosis

Auteurs
J.-P. Van Vooren, K. Schepers et M. Wanlin
Année
2010
Type d'article
Pneumologie
Keywords
global health problem, pulmonary tuberculosis, screening

Résumé

La tuberculose est un problème de santé mondial favorisée par la pauvreté, l’infection par le VIH, etc. En Europe, le problème de la multirésistance (résistance à au moins la rifampicine et l’isoniazide) (MR) se développe. Les cas proviennent de l’ancienne URSS. En Belgique, l’incidence de la tuberculose continue heureusement à diminuer atteignant 9,4/100.000 habitants en 2008. Le pourcentage de germes MR est de 2,8 %. La distribution des cas n’est pas homogène dans le pays. L’incidence est nettement plus élevée parmi les personnes originaires de pays à haute prévalence que parmi les natifs du pays. La forme pulmonaire de tuberculose est la plus contagieuse et la plus fréquente. Les signes cliniques sont peu spécifiques. Le diagnostic est souvent évoqué après réalisation d’une radiographie du thorax et il doit être confirmé par un examen microbiologique incluant un examen direct et une mise en culture de plusieurs expectorations ou d’autres prélèvements respiratoires. Il est très important de pouvoir identifier le germe et de vérifier sa sensibilité aux agents antituberculeux. Le traitement standard comprend la prise de 4 médicaments, l’isoniazide, la rifampicine, l’éthambutol et le pyrazinamide pour une durée de 2 mois, suivie par l’administration de rifampicine et d’isoniazide pendant au minimum 4 mois complémentaires. En cas de suspicion de MR, 5 médicaments sont prescrits d’emblée. Le traitement et sa durée seront adaptés en fonction des résultats des tests de sensibilité. Les toxicités potentielles des drogues de seconde ligne doivent être bien connues. L’adhérence est essentielle. Le dépistage dans l’entourage fait partie intégrante de la démarche thérapeutique. Rev Med Brux 2010 ; 31 : 260-6

Abstract

Tuberculosis (TB) is a global health problem driven by poverty, HIV infection, etc. In Europe, the problem of multidrug resistance (i.e. resistance to at least rifampin and isoniazid) (MR) develops. The cases come essentially from the former USSR. In Belgium, the incidence of tuberculosis continues to decline to 9,4/100.000 inhabitants in 2008. The percentage of MR germs is 2.8 %. The distribution of cases is not uniform across the country. The incidence is much higher among people recently coming from high prevalence countries than among the Belgian native. The pulmonary forms of TB are more contagious and more common. The clinical signs are frequently non specific. The diagnosis is often mentioned up after performing a chest X ray and must always be confirmed by microbiological examination and culture of several sputum or other respiratory specimens. It is very important to identify the germ, M tuberculosis complex and to test its sensitivity to anti-TB agents. Standard treatment consists of 4 drugs : isoniazid, rifampin, ethambutol and pyrazinamide for 2 months followed by rifampin and isoniazid for at least 4 additional months. In suspected cases of MR, 5 drugs are prescribed at the outset. Treatment and duration will be adjusted according to the results of susceptibility testing. The potential toxicities of second-line drugs should be well known by the physicians. Compliance of the patient is essential. Screening in the entourage is part of the therapeutic process. Rev Med Brux 2010 ; 31 : 260-6

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.