Le polyhandicap

Multiply handicapped person (profund multiple disability - PMD)

Auteurs
Thibaut P.
Année
2019
Type d'article
Médecin généraliste/Médecin du travail
Keywords
CIF, dependence, disability, mechanism of production, polyhandicap, prevalence, role of general practitioner

Résumé

Aujourd’hui encore, on parle de " handicapé " en réduisant la personne à son état de dépendance. Cependant l’évolution de la médecine et des mentalités a fortement modifié ce concept. C’est dans ce cadre que l’organisation mondiale de la santé a adopté une nouvelle manière de concevoir les situations de handicap et a proposé d’utiliser la classification internationale du fonctionnement et du handicap (CIF). Le polyhandicap est une association de plusieurs handicaps provenant de déficiences graves entraînant une incapacité à être autonome. Les conséquences entraînent de graves perturbations de l’efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l’environnement physique et humain. Il s’agit d’une situation évolutive d’extrême vulnérabilité. Plusieurs pathologies sont donc présentes ensembles : une déficience mentale sévère à profonde et une déficience motrice associée à des déficiences neurosensorielles somatiques, une épilepsie fréquente. Les pathologies de départ peuvent engendrer un processus de surhandicap. La prévalence actuelle est estimée à 3 %. Le mécanisme de production du handicap ou polyhandicap est donc la résultante de trois facteurs, le premier propre à la personne handicapée (déficience, incapacité), le deuxième représenté par le ressenti de la personne et le troisième, le facteur environnemental. En dehors des institutions, le rôle du médecin généraliste est donc primordial dans la prise en charge de ces patients. En effet avec l’entourage, il établira des canaux de communication avec la personne handicapée, il envisagera les possibilités d’aide paramédicale et il apportera le soutien nécessaire. En Belgique nous disposons de différentes échelles d’évaluations, l’une dépendant du SPF Sécurité sociale et l’autre l’échelle de Katz. Enfin il existe la classification internationale du Fonctionnement (CIF) de l’OMS. En conclusion le polyhandicap résulte de l’association d’une déficience physique et d’une déficience intellectuelle grave. L’infirmité motrice d’origine cérébrale en est un modèle (hypotonie, troubles de l’organisation motrice, troubles moteurs secondaires, déficience intellectuelle, épilepsie). On y trouve parfois des troubles de l’audition et de la vision.

Abstract

Today, we still speak of a disabled person by reducing him to his state of dependence. However the evolution of medicine and mentality strongly modified this concept. It is within this framework that the World Health Organization adopted a new way of conceiving the disability situation and proposed to use the International Classification of Functioning and disability (CIF). Polyhandicap is an association of several disabilities resulting from a severe disability leading to an inability to be autonomous. The consequences lead to serious disruptions in motor, perceptual, cognitive efficiency and the building of relationships with the physical and human environment. This is an evolutionary situation of extreme vulnerability. Several pathologies will thus be present together: a severe to profound mental deficiency and a motor deficiency associated with neurosensory, somatic deficiencies, frequent epilepsy. Starting pathologies can lead to a process of disability. The current prevalence is estimated at 3 %. The mechanism of production of disability or polyhandicap is the result of three factors, the first specific to the disabled person (deficience, disability), the second represented by the feeling of the disabled person and the third representing the environmental factor. Outside the institutions, the role of the general practitioner is therefore essential in the care of these patients. With the entourage, he will establish channels of communication with the disabled person, consider the possibilities of paramedical help and provide the necessary support. In Belgium we have different scales of evaluation, one dependent on the FPS Social Security, and the other is the scale of Katz. Finally, there is the WHO International Classification of Functioning (ICF). In conclusion, polyhandicap results from the association of a physical disability and a severe intellectual disability. Motor disability of cerebral origin is a model (hypotonia, disorders of the motor organization, secondary motor disorders, intellectual disability, epilepsy). Sometimes there are hearing and vision problems.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.