Le sevrage tabagique : une nouvelle molécule orale, la varenicline (Champix®)

Varenicline : an aid to smoking cessation therapy

Auteurs
S. Perez-Bogerd et J. Sternon
Année
2007
Type d'article
Actualité thérapeutique
Keywords
evaluation, smoking cessation, varenicline

Résumé

La varenicline est un agoniste partiel oral des récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine indiqué, selon la FDA et MEA, pour aider le sevrage tabagique. Elle est plus efficace que le bupropion ; sa supériorité sur les substituts nicotiniques n’est pas établie. Elle est responsable de nausées chez près de 30 % des patients, n’entraîne pas de réduction de la prise de poids. Elle est fort coûteuse et ne bénéficie aujourd’hui d’aucun remboursement. Sa sécurité à long terme est encore inconnue. La motivation pour le sevrage et une psychothérapie prolongée de soutien représentent les armes majeures de la prise en charge du fumeur. Sur le plan médicamenteux, la varenicline se situe aujourd’hui en seconde position, après échec d’un substitut nicotinique. Rev Med Brux 2007 ; 28 : 523-6

Abstract

Varenicline orally administered nicotine acetylcholine receptor partial agonist is approved by the US FDA and the MEA for use as an aid to smoking cessation therapy. Varenicline is more effective than bupropion but does not reduce weight gain after cessation. The superiority of de varenicline on the nicotine is not demonstrated. Nausea is a frequent adverse effect. The long term safety of varenicline is unknown. The major weapons for smoking cessation are represented by the motivation of the patient and a long term psychotherapy. As to the subject of drugs, varenicline is situated in second position, after the failure of a nicotine substitute. Rev Med Brux 2007 ; 28 : 523-6

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.