Le traitement du glaucome

Treatment of glaucoma

Auteurs
R. Dufrane et A. Ehongo
Année
2014
Type d'article
Ophtalmologie
Keywords
eye drops, glaucoma, glaucoma treatment, ocular hypertension

Résumé

Les glaucomes sont un ensemble de neuropathies optiques chroniques et évolutives. Ils se traduisent par une perte progressive des cellules du nerf optique responsable de modifications évocatrices au sein de la tête du nerf optique et d’altérations périmétriques correspondantes. Une tension oculaire élevée en constitue un des facteurs de risque majeur. Le traitement du glaucome vise à réduire la pression intra-oculaire par des moyens médicaux, physiques et/ou chirurgicaux. Les collyres sont en général utilisés comme traitement initial. Parmi les molécules disponibles, les analogues des prostaglandines sont en première ligne car ils sont très efficaces et ont peu d’effets secondaires systémiques. Les bêtabloquants, les inhibiteurs locaux de l’anhydrase carbonique et les alpha2-agonistes constituent les autres classes les plus utilisées. La pilocarpine, l’acétazolamide et les agents osmotiques ont des indications particulières. Les combinaisons fixes améliorent la compliance et la qualité de vie des patients utilisant plusieurs antiglaucomateux. Pour assurer le confort des patients et diminuer leur toxicité, l’avenir pour les collyres est qu’ils soient exempts de conservateurs. L’échec, l’insuffisance, l’intolérance ou la noncompliance au traitement médical, pousseront le praticien à réaliser une trabéculoplastie, voire une trabéculectomie. La première technique a cependant une efficacité qui reste souvent limitée dans le temps ; la deuxième expose à des complications inhérentes à toute chirurgie. Dès lors, malgré de bons résultats, elles sont rarement proposées en première intention. Rev Med Brux 2014 ; 35 : 291-7

Abstract

Glaucoma is a group of chronic and evolutive optic neuropathies. It is caracterised by a progressive loss of optic nerve cells with specific modifications of the optic nerve head and of the visual field. A high intraocular pressure is one of the main risk factors. Thereby, the aim of glaucoma treatment is to reduce the intraocular pressure by medical, physical and/or surgical means. Eyedrops are used as initial treatment. As the most effective drops, prostaglandin analogs are the first-line therapy and have only few systemic side effects. Beta-blockers, local carbonic anhydrase inhibitors and alpha-agonists are the other most employed glaucoma drugs. Pilocarpine, acetazolamide and hyperosmotic agents are used in specific cases. Fixed combinations improve the compliance and the quality of life of patients who need several eyedrops. Preservative-free drops reduce ocular toxicity and improve the compliance of the patients. Trabeculoplasty or trabeculectomy are usefull in case of non response on ocular drops, or if the target pressure is not reached, or when dealing with toxicity or compliance matters. Nevertheless, the first procedure has a time-limited efficiency and the second-one exposes the patient to common surgery-related complications. Therefore, despite good results, they are rarely proposed as first-line therapy. Rev Med Brux 2014 ; 35 : 291-7

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.