Le traitement d’urgence de l’hypertension artérielle sévère

Management of severe arterial hypertension

Auteurs
M. Leeman
Année
2015
Type d'article
Actualités diagnostiques et thérapeutiques
Keywords
antihypertensive combinations, hypertensive crisis, severe hypertension

Résumé

L’hypertension artérielle (HTA) sévère est définie par une pression systolique > ou = 180 mmHg et/ou une pression diastolique > ou = 110 mmHg. Dans un premier temps, il convient d’identifier une souffrance organique active (oedème pulmonaire, dissection aortique, …). Dans ce cas, le patient doit être hospitalisé en urgence et bénéficier d’une prise en charge spécifique. Le plus souvent cependant, l’HTA sévère est peu ou pas symptomatique, sans évidence de souffrance organique active. Dans ce cas, la prise en charge peut s’effectuer en ambulatoire. L’HTA sévère sera d’abord confirmée après une période de repos dans un environnement calme. Si les chiffres tensionnels restent > ou = 180/110 mmHg, un traitement antihypertenseur peut être débuté immédiatement. S’ils s’abaissent sous ce seuil après la période de repos, le patient sera revu rapidement pour une nouvelle évaluation ; un traitement peut cependant être initié d’emblée s’il est craint que le patient ne se rendra pas à la consultation de suivi ou s’il est à haut risque cardiovasculaire. Le médicament initial sera choisi en tenant compte des pathologies associées et des contre-indications. Certaines recommandations proposent d’entamer le traitement par une combinaison d’antihypertenseurs. Dans tous les cas, il faut éviter une chute rapide et excessive de la pression artérielle qui risquerait de compromettre la perfusion tissulaire, en particulier chez le patient âgé. Dans un premier temps (jours), une pression artérielle < 160/100 mmHg sera progressivement atteinte. Ensuite, une pression artérielle < 140/90 mmHg devra être obtenue. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 373-6

Abstract

Severe arterial hypertension is defined as a systolic blood pressure (BP) > or = 180 mmHg and/or a diastolic BP > or = 110 mmHg. Initial assessment is to identify acute, ongoing, target-organ damage such as pulmonary edema, aortic dissection, … (hypertensive emergency). If so, the patient requires urgent and specific management in a hospital setting. More commonly, however, BP in the severe range is relatively asymptomatic and not associated with end-organ damage (hypertensive urgency). Management can usually be carried out in the ambulatory setting. Severe hypertension should first be confirmed after a period of rest in a quiet room. If BP remains in the severe range, an antihypertensive drug can be initiated. Otherwise, the patient should be referred for further evaluation within a few days ; however, an antihypertensive treatment could be started immediately if there is concern that urgent outpatient follow-up cannot be ensured or if the patient is at high cardiovascular risk. The choice of the first drug should be tailored according to associated conditions and possible contraindications. Some guidelines recommend starting therapy with an antihypertensive combination of two drugs. In all cases, rapid and excessive reduction in BP, which could compromise organ perfusion, must be avoided, especially in elderly patients. In the short-term (days), BP should be progressively lowered to < 160/100 mmHg. In the long term, a BP < 140/90 mmHg should be obtained. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 373-6

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.