Les antidépresseurs sont-ils réellement efficaces ?

Are antidepressants really effective ?

Auteurs
S. Ammendola et C. Kornreich
Année
2015
Type d'article
Article de synthèse
Keywords
antidepressants, depression, efficacy, placebo

Résumé

Les antidépresseurs font partie de l’arsenal thérapeutique psychiatrique depuis de nombreuses années et leur utilisation est très répandue, puisqu’on estime qu’environ 10 % de la population belge est amenée à en prendre chaque année. Cependant, il existe d’importantes polémiques sur leur efficacité réelle. Nous passons successivement en revue les arguments en défaveur et en faveur de leur efficacité. Parmi les éléments en défaveur, on relève plusieurs méta-analyses qui montrent peu de différence d’efficacité entre les antidépresseurs et le placebo. Parmi les arguments en faveur de leur efficacité spécifique, on dénombre les critiques fondées sur la méthodologie des méta-analyses mentionnées plus haut, les modèles animaux montrant des modifications cérébrales et comportementales induites par ces médicaments, des arguments cliniques, entre autres une efficacité dans la prévention du suicide, la possibilité de faire des virages maniaques et une efficacité dans le traitement des troubles anxieux. En l’état actuel de nos connaissances, il paraît prudent de continuer à utiliser les antidépresseurs parmi les dispositifs thérapeutiques destinés à traiter les états dépressifs. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 421-9

Abstract

Antidepressants are widely used for a long time and it is estimated that about 10 % of the belgian population is taking some of them each year. However, there are important controversies about their real efficacy. We review successively arguments for and against their efficacy. On the one hand, meta-analysis have shown no big efficacy differences between antidepressants and placebo. On the other hand, those meta-analysis have been criticized for their methodology. Animal models show a real effect of antidepressants on the brain and clinical observations, such as an impact on suicide prevention, the possibility of induced manic switch, and an efficacy on anxiety disorders are in favour of a real efficacy. Given our current state of knowledge about them it seems appropriate to continue to use antidepressants in the treatment of depressive patients. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 421-9

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.