Les conduites addictives chez les étudiants infirmiers dans un institut privé tunisien

Addictive behaviors in nursing students in a private tunisian institute

Auteurs
Jebali C., Kahloul M., Ibn Hassine N., Kacem I., Hafsia M., Jaouadi M.-A., Cheriaa M., Naija W., Chebil N. et Mrizak N.
DOI
10.30637/2019.18-083
Année
2019
Type d'article
Article original
Keywords
alcohol, cannabis, dependance, prevalence, student, tobacco

Résumé

Introduction : Les conduites addictives sont fréquentes chez les sujets jeunes et en particulier chez les étudiants. L’entrée à l’université entraîne un nouveau mode de vie propulsant les étudiants vers la rencontre de différents produits toxiques comme le tabac, l’alcool et le cannabis. Objectifs : Déterminer la prévalence et la dépendance de la consommation des substances psychoactives chez un groupe d’étudiants infirmiers et en déduire les facteurs associés à ces conduites. Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude transversale menée auprès d’un échantillon randomisé de 500 étudiants dans un institut privé de soins infirmiers du centre tunisien. Cette enquête s’est basée sur un questionnaire anonyme comportant des caractéristiques sociodémographiques, le test de Fagerström pour évaluer la dépendance au tabagisme, le test FACE (Formule pour Approcher la Consommation d’alcool par Entretien) afin de dépister les conduites alcooliques à risque et le Cannabis Abuse Screening Test (CAST) afin de repérer les dépendances au cannabis. Résultats : Au total, 455 étudiants ont participé à cette étude soit un taux de participation de 91 %. L’âge moyen était de 22,8 ± 2,6 ans avec un " sexratio " de 1,05. La consommation d’au moins une substance psychoactive a été rapportée chez 60 % des participants, dominée principalement par le tabac (53,8 %). Une consommation des trois substances psychoactives a été rapportée chez 16,4 % des répondants. Une forte dépendance au tabac a été rapportée chez 48,7 % des étudiants, à l’alcool dans 60 % des cas et au cannabis chez 95,7 % des participants. En analyse univariée, les conduites tabagiques à risque et de dépendance étaient significativement associées au genre masculin (p<0,001), au redoublement (p=0,026) et à la 3e année d’étude (p<0,001). Les sujets de genre masculin (p <0,001), célibataire (p=0,001), ayant eu un redoublement lors de leur cursus supérieur (p<0,001), inscrits en 3e année d’étude (p=0,04) et habitant loin de leur familles (p=0,003) avaient plus de conduites alcooliques à risque et de dépendance. Le risque de dépendance au cannabis était significativement associé au genre masculin (p=0,001) et à l’habitat loin de la famille (p<0,001). Après régression logistique binaire multiple, incluant les variables d’intérêt, seul le genre masculin était associé à une dépendance alcoolique (p=0,003) avec un odds ratio de 2,64 (IC 95 % 1,38-5,04). Conclusion : La lutte contre les conduites addictives chez les étudiants doit passer par des programmes de prévention adéquats afin de mieux les sensibiliser aux risques néfastes des substances psychoactives.

Abstract

Background : Addictive behaviors are common among young people and especially among students. Entry to university leads to a new way of life propelling students to meet different toxic products such as tobacco, alcohol and cannabis. Objectives: To determine the prevalence and dependence of psychoactive substance use among a group of nursing students and to deduce the factors associated with these behaviors. Methods : This is a cross-sectional study of a random sample of 500 students in a private nursing institute in the Tunisian center. This survey was based on an anonymous questionnaire containing sociodemographic characteristics, the Fagerström test to evaluate smoking dependence, the FACE test (Alcohol Attitude Formula by Interview) to detect alcoholic risk behavior and Cannabis Abuse Screening Test (CAST) to identify cannabis dependence. Results: A total of 455 students participated, representing a participation rate of 91 %. The mean age was 22.8 ± 2.6 years with a sex ratio of 1.05. Consumption of at least one psychoactive substance was reported in 60 % of participants dominated by tobacco (53.8 %). Consumption of the three psychoactive substances was reported in 16.4 % of respondents. Heavy dependence on tobacco, alcohol and cannabis was reported in 48.7 %, 60 % and 95.7 % of students respectively. After univariate analysis, risk and dependence smoking behaviors were significantly associated with the male gender (p<0,001), repetition (p=0.026), and third year school year (p<0,001). Male gender (p<0,001), single (p=0.001), having repetition during their higher education (p<0,001), enrolled in the 3rd school year (p=0, 04) and living away from their families (p=0.003) had more risky drinking behaviors and addictions. The risk of cannabis dependence was significantly associated with male gender (p=0.001) and the living away from the family (p<0,001). After multiple binary logistic regression including variables of interest, only male gender was associated with alcohol dependence (p=0.003) with an odds ratio of 2.64 (95 % CI 1.38-5.04). Conclusion: The fight against addictive behavior among students must go through appropriate prevention programs to better education on the harmful risks of psychoactive substances.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.