Les déclarations de volontés en fin de vie. De la terminologie juridique à la communication médecin généraliste/patient

Decision-making and end of life care

Auteurs
M. Cosyns, M. Deveugele, B. Abbadie et M. Roland
Année
2008
Type d'article
Article de synthèse
Keywords
end of life, euthanasia, legislation, palliative care, patient-doctor communication

Résumé

Les tabous qui entourent la fin de vie et la mort diminuent peu à peu. Les gens parlent de plus en plus de quand et de comment ils veulent ou ne veulent pas mourir, et de ce qu’il doit advenir de leur corps après leur décès. Les médecins généralistes accompagnent très habituellement leurs patients dans la maladie et dans la santé, mais aussi quand la mort approche. Il est attendu d’eux que, dans la relation avec leurs patients, ils créent l’opportunité d’aborder leurs dernières volontés et éventuellement de les formaliser. Trois lois et le Code de Déontologie de l’Ordre des Médecins mentionnent la question des dernières volontés. Il en ressort que pour le médecin généraliste, la situation n’est pas toujours transparente. Cet article cherche à clarifier les définitions (juridiques), leurs perceptions et leur respect. En outre, une proposition, entièrement dans l’esprit de la loi, est faite pour simplifier les procédures actuelles relatives aux déclarations anticipées de volontés en fin de vie. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 77-88

Abstract

Taboos surrounding the end of life and death slowly diminish. People talk more and more about when and how they want or do not want to die, and of what will become of their body after their passing. General practitioners usually accompany their patients in illness and health, but also when death comes near. It is expected from them that, within their relationship to their patients, they create the opportunity to address the patients’ last wishes and possibly to formalize them. Three laws as well as the Deontology Code of the Medical Order mention the issue of the last wishes. What comes out is that for the general practitioner, the situation is not always transparent. This article seeks to clarify the definitions (juridical), their perceptions and respect. Furthermore, a proposal that is fully in the spirit of the law is made to simplify current procedures relating to anticipated statements about end of life’s wishes. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 77-88

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.