Les fichiers des empreintes génétiques en France : entre sécurité et liberté

The genetic fingerprints file in France : between security and freedom

Auteurs
C. Manaouil, M. Gignon, A. Werbrouck et O. Jarde
Année
2008
Type d'article
Ethique
Keywords
genetic fingerprints, internal safety, personal freedoms, sexual malpractices

Résumé

En France, le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG) est une banque automatisée de données génétiques, largement utilisée pour tenter d’identifier les auteurs d’infractions pénales et les personnes disparues. Il a permis, depuis sa création en 1998, de résoudre de nombreuses affaires criminelles. Ainsi, on a pu observer une extension de son champ d’application. La gestion de ce registre confidentiel est strictement contrôlée. Néanmoins, les données à caractère privé qu’il contient et son mode de fonctionnement (caractère délictuel du refus de prélèvement, délais de réponse, problème de conservation des données) sont source de critiques de la part des associations soucieuses de la protection des libertés individuelles. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 121-5

Abstract

In France, the French National File Automated with Genetic fingerprints (FNAEG) is a bank automated by genetic data which is used in penal domain. It facilitates search of the authors of malpractices, or the missing people. Since 1998, it has enabled to resolve numerous criminal cases. An extension of the field of application has been observed. It is a confidential register which is subjected to numerous controls. Nevertheless, private character of the data and its functioning (criminal character of the refusal of taking, periods of answer, and problem of data’s conservation) explain the important contesting of associations worried about the respect of personal freedoms. Rev Med Brux 2008 ; 29 : 121-5

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.