Les hernies étranglées de l’aine : une urgence chirurgicale toujours d’actualité en milieu tropical (accès libre)

Strangulated groin hernia still frequent in tropical milieu (Free access)

Auteurs
R. Lebeau, F. Brou Assamoi Kassi, S. Kacou Yénon, B. Diané et J.-C. Kouassi
Année
2011
Type d'article
Article original
Keywords
complication, groin hernia, mortality, strangulation

Résumé

L’objectif est de décrire les aspects épidémiologiques et anatomocliniques des hernies étranglées de l’aine et de rapporter les modalités et les résultats de leur traitement. Les caractéristiques épidémiologiques, anatomocliniques et thérapeutiques de 149 hernies étranglées de l’aine opérées d’août 1998 à décembre 2007 ont été notées. L’évolution postopératoire a été appréciée sur la morbidité et la mortalité. Les facteurs de risque de mortalité ont été étudiés. Pour l’analyse statistique, nous avons utilisé le test de χ2 et le test de Fischer. Une valeur de P < 5 % était considérée comme significative. Les 149 hernies se répartissaient en 143 hernies inguinales et 6 hernies crurales et concernaient 135 hommes et 14 femmes. L’âge médian des patients était de 40 ans. Le délai moyen de consultation était de 2 jours. Une nécrose intestinale était notée dans 30 cas. Un pincement latéral et un étranglement rétrograde en “ w ” étaient observés dans respectivement 8 cas et 2 cas. Une résection intestinale a été pratiquée chez les 30 patients qui avaient une nécrose. Les hernies inguinales ont été traitées par la méthode de Bassini, de Shouldice et de Mac Vay. Les hernies crurales ont été toutes traitées par la méthode de Mac Vay. Dans les trois cas de phlegmon herniaire, la cure n’a pas été faite. 15 patients sont décédés. Les facteurs de risque de décès étaient l’existence d’une nécrose, un délai de consultation ≥ à 48 heures, un score ASA ≥ III, la résection intestinale et l’existence d’une complication (occlusion, péritonite, phlegmon herniaire). Des complications postopératoires dominées par la suppuration pariétale et l’hématome ont été observées chez 16,7 % des patients et ont nécessité une réintervention chez 9 d’entre eux. En conclusion, les hernies étranglées de l’aine sont des urgences encore fréquentes en milieu tropical. Les taux élevés de morbidité et de mortalité pourraient être significativement réduits par une consultation précoce et une politique de sensibilisation des patients en vue de traiter les hernies avant le stade d’étranglement. Rev Med Brux 2011 ; 32 : 133-8

Abstract

This study aimed to describe the epidemiological, clinical, therapeutic and postoperative data of strangulated groin hernia. Details of consecutive adults patients admitted to our emergency wards for strangulated groins hernia and operated on from august 1998 to december 2007 were recorded. In addition the mode of presentation, hernia type, treatment and outcome were also recorded for each case. The statistical analysis used the χ2 test and the Fischer test. 149 strangulated groin hernias were recorded in 135 men and 14 women. Inguinal hernias were seen in 143 patients and femoral hernia in 6. Median age was 40 years. The mean delay for consultation was 2 days. Richter hernia, Maydl hernia and hernia abscess were seen in eight, two and three cases each. Bowel resection was required in 30 patients. Inguinal hernia underwent Bassini’s procedure, Shouldice procedure and Mac Vay’s procedure. While femoral hernia underwent only Mac Vay’s procedure. No hernia repair was undergone in hernia abscess. Mortality was 10 %. Bowel necrosis, long duration of symptoms, ASA class, bowel resection and strangulated groin hernia with hernia abscess, peritonitis and occlusion were found to be significant factors linked with unfavorable outcome. Morbidity was 16,7 % and required reoperation in 9 patients ; sepsis and hematoma were the most frequent complication. In conclusion, strangulated groin hernia still remain a frequent matter of consultation in visceral ward in tropical milieu. The high morbidity and mortality rate are unacceptable because of the possibility of avoiding them by early consultation and elective repair of groin hernia. Rev Med Brux 2011 ; 32 : 133-8

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.