Les patients âgés de plus de 65 ans atteints d’un cancer admis aux soins intensifs

Elderly patients with cancer in the ICU

Auteurs
C. Sirjacques, L. Ameye, T. Berghmans, M. Paesmans, J.-P. Sculier et A.-P. Meert
DOI
10.30637/2018.17-098
Année
2018
Type d'article
Article original
Keywords
cancer, elderly, ICU, prognostic

Résumé

Introduction : Il existe très peu de données sur la survie des patients âgés atteints d’un cancer admis en réanimation. Le but de cette étude est d’évaluer chez ces patients de ³ 65 ans les facteurs pronostiques de mortalité hospitalière et de survie après sortie de l’hôpital. Méthodes : Etude rétrospective incluant tous les patients ³ 65 ans atteints d’une tumeur solide ou hématologique admis pour une complication aiguë à l’Unité de Soins intensifs (USI) du 1/1/2012 au 31/12/2014. Résultats : 311 admissions (de 270 patients différents) ont été enregistrées. Les principaux motifs d’admission sont d’origine cardiovasculaire (22 %), respiratoire (17 %) et hémodynamique (13 %). Les taux de mortalité à l’USI et durant l’hospitalisation sont respectivement de 10 % et 22 %. Les facteurs pronostiques indépendants de mortalité hospitalière sont l’usage de ventilation non invasive (VNI) ou de ventilation mécanique invasive (VMI) et l’existence d’une limitation thérapeutique dans les premières 24 h. Pour la survie après la sortie de l’hospitalisation, les facteurs pronostiques indépendants sont le score de Charlson ³ 8, le score IGS II ³ 37, l’administration d’amines dans les premières 24 h et l’existence d’une limitation thérapeutique dans les premières 24 h. 77 % des patients ont pu bénéficier d’un traitement oncologique après leur sortie de l’hôpital. Conclusion : L’existence d’une limitation thérapeutique est associée avec la mortalité hospitalière et la survie après la sortie de l’hôpital. Cependant, la plupart des patients peuvent encore bénéficier d’un traitement oncologique après leur sortie.

Abstract

Introduction : There is very little data on the survival of elderly patients with cancer admitted to intensive care unit (ICU). The aim of the study is to evaluate in our department prognostic factors for hospital mortality and survival after hospital discharge for patients aged ³ 65 years. Patients and Methods : Retrospective study including all patients ³ 65 with a solid or hematological tumor admitted for an acute complication in an oncological ICU from 01/01/2012 to 31/12/2014. Results : We recorded 311 admissions for 270 patients. The main reasons for admission were cardiovascular (22 %), respiratory (17 %) and hemodynamic (13 %). ICU and in-hospital mortality rates were respectively 10 % and 22 %. The identified independent prognostic factors for higher hospital mortality were the use of non invasive ventilation (NIV) use or of invasive mechanical ventilation (IMV) use and the existence of a therapeutic limitation in the first 24 hours. After hospital discharge, independent prognostic factors for death were Charlson’s score ³ 8, SAPS II score e» 37, administration of amines in the first 24 hours and the existence of a lifesustaining therapeutic limitation in the first 24 hours. A total of 77 % of patients were able to benefit from an antineoplastic treatment after hospital discharge. Conclusion : Life-sustaining therapeutic limitation is directly related to hospital mortality and postdischarge survival. However, the large majority was still able to benefit from cancer treatment

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.