Les troubles de l’équilibration

Balance disorders

Auteurs
C. Van Nechel
Année
2017
Type d'article
Neurologie
Keywords
balance disorders, dizziness, falls, gait, vertigo, vestibular

Résumé

Les troubles de l’équilibration trouvent leurs origines dans une défaillance des modalités sensorielles de la perception de soi dans l’espace : vestibulaire, somesthésique ou visuelle, d’un déficit de l’intégration neuronale de celles-ci, dans une perte d’efficacité du système moteur ou loco-moteur, ou en raison d’une interférence de facteurs médicamenteux ou psychiques. L’examen de base du patient instable cherchera à évaluer ces différents axes. L’équilibration n’est pas une combinaison de réflexes. Elle est un aspect particulier d’un sixième sens : le sens de l’orientation dans l’espace. Pour tout être mobile, tourner en rond est sans utilité pour trouver des ressources nutritives et échapper aux prédateurs. L’orientation dans l’espace est donc une fonction primitive, inconsciente et souvent vitale, ce qui explique sa relation étroite avec le système limbique de gestion des émotions. La mobilité a imposé le développement d’un sens de l’orientation puis une mémoire spatiale qui a évolué vers la mémoire épisodique, fondement de notre pensée. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 247-53

Abstract

Balance disorders may result from an impairment of one of the sensorial modalities involved in the perception of the self-location in space: vestibular, proprioception and vision, a deficit of the neuronal multisensorial integration, a less effective motor or loco-motor system, the medication side effects or psychological interferences. The basic examination of a dizzy patient implies the assessment of these different aspects. The balance is not restricted to à set of reflexes. It is a distinctive expression of the sixth sense : the sense of orientation. For every moving being, to go around in circles is ineffective to find new sources of food or avoid a predator. So, the ability of self-orientation in space is a primitive, unconscious function, critical to stay alive and closely related to the limbic system. The experience of the mobility, that required the spatial memory, which evolved towards the episodic memory, could be considered as the foundation of our thought. Rev Med Brux 2017 ; 38 : 247-53

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.