L’ostéopathie à l’épreuve de l’Evidence-Based Medicine

Osteopathy and Evidence-Based Medicine

Auteurs
P.-M. Dugailly
Année
2015
Type d'article
Ethique et Economie

Résumé

L’ostéopathie est une discipline qui s’intéresse à la prise en charge diagnostique et thérapeutique des troubles fonctionnels du système neuro-musculosquelettique1. Historiquement, cette approche est basée sur des principes et des fondements qui lui sont propres, et qui accordent une place toute particulière à la singularité du patient2. Or, cette dernière notion contextualise la problématique du paradigme de l’Evidence-Based Medicine (EBM) en ostéopathie. Toutefois, si la notion d’EBM fait appel aux preuves scientifiques, à l’expertise clinique et à la prise en charge du patient, elle reste encore discutable quant à sa valeur, ses critères et ses limites3. Néanmoins, faisant partie des disciplines de la santé, l’ostéopathie doit indiscutablement répondre à la nécessité d’évidences scientifiques tant concernant l’efficacité de ses actes, ses modes d’actions ainsi que ses indications thérapeutiques. Actuellement, la littérature abonde d’études démontrant que les outils thérapeutiques de l’ostéopathie offrent une évidence thérapeutique équivalente voire supérieure à certaines méthodes médicales plus conventionnelles4-9, notamment dans la prise en charge des douleurs rachidiennes musculosquelettiques telle que la lombalgie aigue et chronique, ou encore la cervicalgie. Par ailleurs, comme bien d’autres disciplines, l’ostéopathie peut s’inscrire dans une thérapeutique pluridisciplinaire qui assure une optimalisation de soins prodigués au patient6,10. Néanmoins, afin de pouvoir défendre la place de l’ostéopathie comme approche thérapeutique dans le monde scientifique de l’EBM, le développement de la recherche dans ce domaine doit impérativement être établi dans un milieu académique, au sein de diverses unités de recherche spécialisées.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.