Mala tempora currunt, sed « meliora » parantur

Auteurs
LAURETTA, L., ABUGATTAS DE TORRES J.-P. et CASADO-ARROYO R.
Année
2021
Type d'article
Actualités diagnostiques et thérapeutiques

Résumé

Depuis le début de l’épidémie, la presse relaie de manière continue le nombre de décès directement causés par la maladie à SARS-Cov-2 pendant que la communauté scientifique s’attèle à comprendre la physiopathologie de cette infection à la présentation et gravité cliniques variables. L’accent a été nettement moins mis sur la diminution de l’accès aux soins des patients ayant besoin d’une prise en charge cardiovasculaire urgente. A contrario, peu de données sont disponibles et peu d’informations sont diffusées concernant les dommages collatéraux liés au manque d’accès aux services de soins de santé, en particulier pour les patients nécessitant une prise en charge cardio-vasculaire urgente durant cette période de crise sanitaire. En effet, notre équipe a pu remarquer,

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.