Médecins, internes, externes : regards croisés sur le vécu au travail

Feeling at the work of junior doctors : qualitative study

Auteurs
Pougnet R., Ferrari C., Le Provost A.-S., Loddé B., Eniafe-Eveillard B.-M. et Pougnet L.
DOI
10.30637/2019.18-076
Année
2019
Type d'article
Article original
Keywords
experiences at work, hospital doctors, medical students, professional relationships, qualitative study

Résumé

Introduction : Le travail médical à l’hôpital fait se coordonner le soin, l’enseignement et la recherche. Les étudiants, les internes et les médecins seniors s’y côtoient et travaillent ensemble. Chacune de ces catégories de personnel médical est à risque de troubles réactionnels au travail. L’objet de cette étude était de qualifier par la narration les facteurs perçus comme positifs et ceux perçus comme négatifs au travail pour ces 3 catégories d’une université française. Matériel et Méthodes : il s’agissait d’une synthèse de 3 études qualitatives, selon la théorie ancrée par thématisation continue. Résultats : Les externes se plaignaient de carence dans l’enseignement, alors que les enseignants pointaient le manque de temps pour dispenser les cours. Les internes ont exprimé l’importance des relations au travail bien plus que les difficultés organisationnelles. Les médecins trouvaient que le fait d’accueillir un interne leur demandait un effort sur la formation à l’hôpital et la surveillance de ses actes. Conclusion : La confrontation des points de vue permettait de mieux comprendre le vécu de chaque catégorie. Certaines incompréhensions trouvaient leur source dans les organisations. Des axes de prévention peuvent se dégager pour les universités, les hôpitaux et les médecins accueillant des internes.

Abstract

Introduction : Medical work at the hospital coordinates care, teaching and research. Medical students, junior doctors and senior doctors rub shoulders and work together. Each of these categories of medical personnel is at risk of reactive disorders at work. The purpose of this study was to describe through the narration the factors perceived as positive and those perceived as negative at work for these 3 categories of a French university. Material and Methods: it was a synthesis of 3 qualitative studies, according to the theory anchored by continuous thematization. Outcomes : The medical students complained of lack of teaching, while teachers pointed out the lack of time to teach. Junior doctors expressed the importance of working relationships far more than organizational difficulties. The senior doctors who supervised them found that hosting a junior doctor required an effort on hospital training and monitoring their actions. Conclusion : The confrontation of points of view allowed to better understand the experience of each category. Some misunderstandings were rooted in organizations. Prevention axes can be identified for universities, hospitals and doctors supervising junior doctors.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.