Patientèle HSH en médecine générale, quelles vulnérabilités ?

MSM and general medical practice, what vulnerability factors ?

Auteurs
BLAISON V.
Année
2020
Type d'article
Médecin généraliste/Médecin du travail
Keywords
inclusivity, sexual health, sexual orientation

Résumé

Les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) peuvent présenter un ou plusieurs facteurs de vulnérabilité surreprésentés dans ce groupe par rapport à la population générale. En médecine générale, il est pertinent d’avoir à l’esprit ces facteurs qui rendent impossible le simple fait de « traiter tout le monde de la même manière ». Un·e médecin généraliste qui connaît les facteurs de risques individuels et collectifs de ses patients HSH rendra possible une libération de la parole autour de leur vie sexuelle et relationnelle, de leur santé sexuelle, de leur consommation de produits... Accueillir avec bienveillance et inclusivité fera plus qu’améliorer le vécu des HSH, cela leur permettra surtout d’être en meilleure santé. Connaitre les pratiques sexuelles pour proposer un rythme de dépistage adapté, diagnostiquer précocement une contamination au VIH, proposer des méthodes de prévention adéquates ou aborder la consommation de produits autres que le tabac et l’alcool sont autant de recommandations que l’association Exæquo formule auprès des médecins généralistes sur la base des observations de terrain auprès des HSH eux-mêmes.

Abstract

Men who have sex with men (MSM) may show one or more vulnerability factors that are more commonly seen than in the general population. In general medical practice, simply treat everyone the same way may lead to treat everyone as if they were the same without paying attention to some risk factors. A GP who knows about MSM individual and collective vulnerability factors and is more inclusive will make it possible for his patients to open about their sexuality, their mental health, their drug use. Making the medical practice a safe space will do more than bring comfort to MSM patients, it will lead to better health. Suggest a testing scheme that fits his patients sexual conduct, diagnose HIV at an early stage, suggest various protection methods or talk about other drugs than tobacco and alcohol are recommendations gathered through direct contact with MSM by the Belgian organisation Exæquo which it advocates towards general practitioners.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.