Peut-on prescrire du lithium pendant la grossesse ? Résumé d’une controverse

Can we prescribe lithium during pregnancy ? Summary of a controversy

Auteurs
I. Vinçotte et P. Huguelet
Année
2014
Type d'article
Article de synthèse
Keywords
bipolar disorder, lithium, pregnancy

Résumé

Le lithium constitue le traitement de référence du trouble bipolaire. Il a été longtemps contreindiqué pendant la grossesse en raison de sa tératogénicité, en particulier au niveau cardiaque. Des études épidémiologiques plus récentes montrent que le risque tératogène lié au lithium a été surestimé par le passé. Lors de la prise en charge d’une femme bipolaire enceinte, il faut tenir compte des risques liés à une exposition foetale au stabilisateur de l’humeur mais aussi du risque de rechute chez la patiente en cas d’arrêt de traitement. Nous avons réalisé une revue de la littérature sur ce sujet. Dans la deuxième partie de l’article, nous nous sommes intéressés aux recommandations des auteurs quant aux éventuelles indications du lithium pendant la grossesse, au timing de la prophylaxie et aux précautions qui s’imposent pour minimiser les risques. Rev Med Brux 2014 ; 35 : 17-21

Abstract

Lithium is the standard treatment for bipolar disorder. It has long been contra-indicated during pregnancy because of its teratogenicity, especially regarding cardiac anomalies. More recent epidemiological studies show that the teratogenic risk of lithium has been overestimated in the past. When caring for a pregnant bipolar woman, physicians should consider the risk of fetal exposure to a mood stabilizer but also the risk of relapse if the treatment is interrupted. We have conducted a literature review on this subject. In the second part of the article, we have looked at the authors’ recommendations about possible administration of lithium during pregnancy, timing of prophylaxis and precautions to minimize risks. Rev Med Brux 2014 ; 35 : 17-21

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.