Prélèvements cutanés en médecine générale

Skin sampling for the general practitioner

Auteurs
J. André et B. Richert
Année
2015
Type d'article
Gestes techniques en médecine générale
Keywords
biopsy, hair, nail, sampling, skin

Résumé

Les prélèvements cutanés sont faciles à réaliser au cabinet de médecine générale. Ils comprennent les biopsies cutanées, les prélèvements d’ongle, de squames et de cheveux. Les différents types de biopsies cutanées sont le curetage, la mise à plat, la biopsie au trépan (punch-biopsie) et la biopsie elliptique. Elles sont principalement utilisées dans le diagnostic des dermatoses inflammatoires et des tumeurs cutanées. Ces biopsies sont réalisées sous anesthésie locale et chacune a ses indications propres. Leurs complications sont minimes. Pour obtenir le maximum d’informations, la lésion à biopsier sera judicieusement choisie, prélevée sans être lésée et adressée à un pathologiste à tropisme cutané. Les prélèvements de squames, d’ongles et de cheveux permettent le diagnostic de mycose superficielle (teignes, pityriasis versicolor) et sont indispensables avant d’instaurer un traitement systémique. Le grattage d’un sillon scabieux met parfois en évidence le sarcopte. Le trichogramme peut être utile dans l’exploration d’une chute de cheveux. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 273-7

Abstract

Skin samplings are easily performed in general practice. They include skin biopsies, nail clippings, skin scrappings, hair pluckings as well as trichograms. The different types of skin biopsies are curetage, shaving, punch and elliptic biopsies. They are most commonly used for the diagnosis of inflammatory skin conditions and cutaneous tumors. The biopsies are performed under local anesthesia and each has specific indications. Their complications are minimal. In order to obtain as much information as possible the lesion to be biopsied should be judiciously selected, harvested without being harmed and sent to a skin-oriented pathologist. Nail clippings, skin scrapings and hair plucking allow diagnosis of superficial skin mycosis (tinea, pityriasis versicolor) and are mandatory before prescribing systemic treatment. Scrapping of an itch mite burrow may sometimes reveal the sarcopte. Trichogram may be useful in the work up of a hair loss. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 273-7

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.