Prise en charge du burnout : quel rôle pour le médecin généraliste ?

Burnout care : which role for the general practitioner ?

Auteurs
CLUMECK N., VAN WETTERE L., MAES G. et VANDENBOSCH D.
Année
2020
Type d'article
Neurologie
Keywords
burnout, care, general practitioner, job stress, prevention, work stress

Résumé

Différentes études démontrent que le burnout serait lié aux évolutions récentes de la société. Ceci peut entraîner un stress au travail très important et provoquer des conséquences considérables tant au niveau psychique que somatique. Dans ce contexte difficile, les médecins généralistes, professionnels de première ligne, sont fréquemment confrontés à des patients présentant une problématique de santé liée au stress au travail. Le but de cet article est de faire le point sur les connaissances actuelles à propos du burnout et proposer des informations et des outils utiles au médecin généraliste afin qu’il puisse mieux détecter, traiter et orienter le patient touché par le burnout. Concernant le rôle du médecin généraliste, nous avons pu mettre en évidence la difficulté à diagnostiquer le burnout et l’importance de pouvoir disposer d’outils d’aide au diagnostic. Le médecin généraliste doit également être vigilant quant à une comorbidité de dépendance aux substances. Il a également un rôle important à jouer dans la prise en charge thérapeutique du burnout décompensé tant dans la mise en place d’une interruption de travail, dans la prescription d’un traitement médicamenteux adapté que dans l’envoi vers un centre spécialisé permettant une expertise psychiatrique et un accompagnement psychothérapeutique spécifique. Le médecin généraliste a aussi un rôle à jouer en termes de prévention secondaire. Enfin, cet article met en évidence la nécessité d’une bonne collaboration entre le médecin généraliste, le psychiatre, le médecin conseil et le médecin du travail.

Abstract

Various studies show that burnout is linked to recent developments in society. This can cause more and more stress at work and cause significant consequences both psychically and somatically. In this difficult context, general practitioners, first line professionals, are frequently confronted with patients presenting a health problem linked to stress at work. The aim of this article is to update the current knowledge about burnout and to provide information and useful tools for general practitioners, so that they can better detect, treat and refer the patient affected by burnout. Regarding the role of the general practitioner, we were able to highlight the difficulty in diagnosing burnout and the importance of having access to diagnostic tools. The general practitioner must also be vigilant about co-morbidity of substance dependence. He will also have an important role to play in the therapeutic management of decompensated burnout both in the establishment of an interruption of work, in the prescription of an adapted drug treatment and in the sending to a specialized center allowing a psychiatric expertise and specific psychotherapeutic support. The general practitioner also has a role to play in terms of secondary prevention. Finally, this article highlights the need for good collaboration between the general practitioner, the psychiatrist, the consulting physician and the occupational physician.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre

Uniquement pour les membres de l'A.M.U.B. et les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Je désire m'abonner

Abonnez-vous à la Revue Médicale de Bruxelles.

Abonnement à la Revue

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'A.M.U.B. et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'A.M.U.B.

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.