Relations entre la pensée scientifique et la médecine : les apports de Platon et d’Aristote

Relations between the scientific thought and the medicine : the contributions of Plato and Aristotle

Auteurs
K. Zouaoui Boudjeltia et C. Lelubre
Année
2015
Type d'article
Histoire de la médecine
Keywords
Aristotle, epistemology, medicine, Plato, science

Résumé

Depuis l’avènement de la philosophie et de la pensée rationnelle, une question s’est imposée : la médecine est-elle un art, une science, une technique ou les trois ? Dans ce travail, nous aborderons deux monuments de la pensée occidentale qui ont approché ce sujet : Platon et Aristote. Pour Platon, la médecine est attachée à ce qui est transitoire et changeant et donc une science subalterne. Cependant, il en a une vision positive car elle présuppose la connaissance du tout et il la prend pour modèle dialectique. Aristote, lui, place la médecine dans sa classification des sciences. Il insiste sur le fait que l’objet de la médecine se base sur ce qui " arrive le plus souvent " d’où le rôle essentiel de l’expérience. Il est remarquable de constater que ces idées élaborées voici 2.500 ans demeurent d’actualité et restent le noyau dur des conceptions épistémologiques de la médecine moderne. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 52-7

Abstract

Since the advent of philosophy and rational thought, a question has been raised : Is medicine an art, a science, a technique, or the three of them ? In this paper we discuss two monuments of Western thought that have approached this topic : Plato and Aristotle. For Plato, medicine is focused on what is transient and changing and therefore it is a subordinate science. However, he has a positive view because it presupposes knowledge of all and he takes medicine as a dialectical model. Aristotle places medicine in his classification of sciences. He emphasizes the idea that the purpose of medicine is based on what " happens most often " and insists on essential role of experimentation. It is remarkable to notice that these ideas developed 2.500 years ago are still relevant and remain the core of the epistemological conceptions of modern medicine. Rev Med Brux 2015 ; 36 : 52-7

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.