Relative faible taux de mortalité de la COVID-19 au Cameroun : et si l’âge était le principal facteur ?

Relatively low mortality rate of COVID-19 in Cameroon: what if age was the main factor?

Auteurs
NGATCHOU W., YOMBI J.-C., TEMGOUA NGOU M., MFEUKEU-KUATE L., KOUANFACK C., SOBNGWI E. et LEMOGOUM D.
DOI
Doi : 10.30637/2021.20-053
Année
2021
Type d'article
Article original
Keywords
mortality, Africa, Cameroon, COVID-19

Résumé

Depuis le début de la pandémie à COVID-19, un scénario catastrophique en termes de mortalité avait été prédit en Afrique subsaharienne. Dans cette correspondance, à partir des données de mortalité belge selon l’âge, nous réalisons une extrapolation à la population du Cameroun. Cette extrapolation montre que même avec le scénario belge, on devrait s’attendre à environ 2.319 décès par COVID-19 au Cameroun, soit une mortalité par habitant 10,3 fois moindre. En conclusion, la jeunesse de la population camerounaise pourrait être un des principaux facteurs de faible mortalité liée à la COVID-19 dans ce pays. Cependant des études sont nécessaires pour éliminer d’autres facteurs, notamment génétiques et environnementaux.

Abstract

Since the beginning of the COVID-19 pandemic, a catastrophic scenario in terms of mortality was predicted in Sub-Saharan Africa. In this correspondence, we have compared adjusted case fatality rate of Belgian to that of Cameroon. Our estimates showed that, even with the Belgian scenario, about 2319 COVID-19 deaths should be expected in Cameroon, i.e. 10.3 times lower per inhabitant mortality. In conclusion, the youthfulness of the Cameroonian population could be the main factor of low mortality rate related to COVID-19 in this country. However, studies are needed to eliminate other factors, notably genetic and environmental.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.