Revue systématique de la littérature : y a-t-il un lien entre la structure familiale et la maltraitance envers les enfants ?

Systematic review of the literature : is there a link between the family structure and child abuse ?

Auteurs
SENELLE S. et KACENELENBOGEN N.
DOI
10.30637/2021.20-099
Année
2021
Type d'article
Article original
Keywords
childhood abuse, family structure, systematic review

Résumé

Introduction : La maltraitance infantile est un problème prévalent. En Occident, la structure familiale a changé. Les enfants vivent dans des familles recomposées, monoparentales ou séparées. Notre hypothèse est qu’en situation de désunion parentale, il y aurait plus de risque de maltraitance infantile. Le but de cette étude est de renforcer ou d’infirmer cette hypothèse. Méthode : Une revue systématique de la littérature a été effectuée dans la littérature quaternaire ainsi que dans différentes bases de données et journaux indexés. Les articles ont été retenus selon leur titre et résumé puis selon l’entièreté du texte et leur évaluation en fonction de leur design avec les échelles AGREE, Strobe et Critical Apraisal. Les critères de Bradford Hill ont également généré une réflexion sur les corrélations statistiques repérées. Résultats : Vingt-cinq articles publiés dans différents pays occidentaux ont été sélectionnés dont cinq recommandations de bonne pratique. Plusieurs formes de maltraitances sont évaluées. Dix travaux analysent les adversités traversées durant l’enfance (Adverse Childhood Experiences - ACEs). Les facteurs de risque et conséquences des modifications de la structure familiale et de la maltraitance sont étudiés. Les ressources de résilience des enfants sont également abordées. Discussion : Les forces de cette revue montrent que les résultats des études tendent tous dans la même direction et que la majorité des pays occidentaux sont représentés. Les limites témoignent que la revue a été réalisée par un seul lecteur et que la majorité des études retenues sont des études transversales. Conclusion : Un lien statistique existe entre la rupture familiale et la maltraitance infantile. En être conscient permet de reconnaître les situations à risque, de mieux cibler les actions de prévention, d’accompagnement et de soutien des familles. Les médecins de première ligne doivent être davantage formés pour ces problématiques.

Abstract

Introduction : Child abuse is a predominant problem. In Western countries, the family structure changed. Children live in recomposed families, with a single parent, separated or divorced. Our hypothesis is that it exists a link between the family structure and child abuse. The purpose of this study is reinforcing or infirming this hypothesis. Methods : A systematic review of the literature is done in the quaternary literature, in the databases and indexed journals. The articles were selected by their title and abstract and afterward by the whole text. They have been evaluated by qualitative grids AGREE, Strobe et Critical Apraisal and for cross-sectionals studies according to the Bradford Hill criteria. Results : Twenty-five articles published in various Western countries were selected, including five good practice recommendations. Several forms of abuses are evaluated. Ten works analyse adverse childhood experiences. The risk factors and consequences of changes in family structure and abuse are studied. Children’s resilience resources are also addressed. Discussion : The strengths of this review showed that the results of the studies tend all in the same direction and that the majority of Westerns countries are represented. The limits are that a single reader conducted the review and that the majority of the selected studies were cross-sectional ones. Conclusion : There is a link between family structure and child abuse. Preventive and accompanying measures and support of the families at risk must be taken. The primary care practitioners must be more trained for these problems.

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.