Sacro-iliite tuberculeuse : à propos d’un cas

Tuberculous sacroiliitis : report of a case

Auteurs
E. Koral, F. Sukkarieh, L. Bissen, M. Vanhaeverbeek, P. Brasseur
Année
2004
Type d'article
Cas clinique
Keywords
joints, osteoarticular tuberculosis, sacroiliac, tuberculous sacroiliitis

Résumé

Nous présentons ici une observation d’une sacro-iliite tuberculeuse survenue chez un patient camerounais de 32 ans. Le diagnostic a été posé après étude bactériologique du produit de ponction de l’abcès de voisinage. Les sacro-iliites tuberculeuses sont rares et surviennent souvent de façon isolée et insidieuse. Leur diagnostic est tardif, car il échappe fréquemment aux cliniciens, en raison du bon état général des patients et d’une symptomatologie mal localisée. Les paramètres biologiques sont souvent peu perturbés. La tuberculose ostéo- articulaire atteint surtout des populations à risque : patients originaires de pays en voie de développement, patients immunodéprimés ou défavorisés du point de vue socio-économique. Le diagnostic est avant tout bactériologique, après ponction directe de l’interligne sacro- iliaque ou de l’abcès de voisinage. La tomodensitométrie et l’IRM sont les examens d’imagerie médicale les plus performants. Rev Med Brux 2004 ; 25 : 99-102

Abstract

Our case concerns a 32-year old Cameroonian male presenting with tuberculous sacroiliitis. Diagnosis was made on the basis of a positive abscess needle aspirate. Tuberculous sacroiliitis is rare and generally an isolated phenomenon. Its insidious presentation leads to delayed diagnosis. The affection is often overlooked due to lack of awareness of the clinicians, the usually good condition of the patient and minimal signs of sacroiliac joint infection. Haematological data are frequently non contributory. High risk groups include developing countries immigrants, immunodepressed patients and low socioeconomic status. Accurate diagnosis is based on percutaneous synovial fluid or abscess aspirate bacteriology. CT-scan and NMR are the most helpful radiological examinations. Rev Med Brux 2004 ; 25 : 99-102

Télécharger l'article

Cet article est en accès libre.

Télécharger l'article (PDF)

Adobe Reader doit être installé sur votre ordinateur afin de pouvoir visualiser cet article. Vous pouvez le télécharger gratuitement du site www.adobe.com.